Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Tasil
(ar) تسيل
Administration
Pays Drapeau de la Syrie Syrie
Muhafazah (محافظة) Deraa
Démographie
Population 15 985 hab. (2009)
Géographie
Coordonnées 32° 50′ 07″ nord, 35° 58′ 17″ est
Altitude 525 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Syrie

Voir sur la carte administrative de Syrie
City locator 14.svg
Tasil

Tasil (en arabe : تسيل) est une bourgade du sud de la Syrie située à 80 kilomètres au sud de Damas, à environ 15 kilomètres de la frontière jordanienne marquée par la rivière Yarmouk et 12 kilomètres du plateau du Golan contrôlé par Israël. Elle comprend environ 15 000 habitants. Elle dépend du gouvernorat de Deraa et est le chef-lieu d'un Nahié (équivallent au canton).

HistoireModifier

Les vestiges d'un temple daté du début du IVe siècle dédié aux empereurs romains Constantin le Grand ou Constance II[1], font penser que Tasil serait la « Tharsila sur la Batanea » répertorié par Eusèbe qui la décrit comme étant une cité habitée par des samaritains, bien que les fouilles archéologiques n'aient pas prouvées la présence de cette communauté à cet endroit[2].

Au milieu du VIIe siècle, Tasil aurait joué un rôle lors d'un certain nombre d'engagements entre les armées byzantines et musulmanes dans le Hauran durant la conquête musulmane.

Article détaillé : Offensive de Tasil (2017).

Durant la guerre civile syrienne, la localité était sous le contrôle des forces de l'armée syrienne libre jusqu'en , avant d'être prise par l'Armée Khalid ibn al-Walid, groupe djihadiste affiliée à l'État islamique.

BibliographieModifier

  • Jason Moralee, "For Salvation's Sake": Provincial Loyalty, Personal Religion, and Epigraphic Production in the Roman and Late Antique Near East, Psychology Press, (ISBN 0415967783, lire en ligne).

RéférencesModifier

  1. Moralee 2004.
  2. (en) Reinhard Pummer, Early Christian Authors on Samaritans and Samaritanism, Seiten, , p. 87