Page d'aide sur l'homonymie Pour la procédure policière, voir parade d'identification.
Tapissage
Travaux de tapissage
Une pièce tapissée

En architecture et en construction, le tapissage concerne tous les travaux de finition des murs par collage de papier peint, ou textile.

Les travaux de tapissage ainsi que les travaux de peinture sont réalisés par le peintre en bâtiment

Préparation du subjectileModifier

Le travail de préparation du subjectile comprend :

Le papier peintModifier

On s'assurera que les papier peints ne dégageront pas en se dégradant, des substances toxiques tels les chlorure de vinyle monomère et formaldéhydes.

  • Les papier peints se composent de cellulose, de copeaux de bois, d'adjuvants et de matière de charge, de pigments et de colorants pour l'imprimerie.Ils peuvent comporter des reliefs et contenir des matières plastiques.
  • Les papier peints à fibres brutes ou papier ingrain se composent de deux lés de papier entre lesquels on insère des fibres de bois et des particules de bois, ou simplement une couche de papier à base de fibre de bois.
  • Les papiers peints textiles se composent de fibres naturelles (coton, jute, lin, sisal, soie, laine ou synthétique) sur un support papier.
  • Les fibres de verre sont notamment utilisée sur des supports anciens et sont souvent à peindre.
  • Les papier à isolation thermique comportent un dos en polystyrène ou du polyuréthane.

Les papiers peints sont de plus en plus fabriqués à base de papier recyclé. Lorsqu'ils contiennent 100 % de fibres recyclées, le label Ange bleu, peut leur être attribué. D'autre part, l’utilisation de formaldéhyde a été fortement limitée lors de la production de ces papiers et les pigments au mercure, au plomb, au cadmium et au chrome ont été proscrits, tout comme les substances toxiques, tératogènes et mutagènes [1],[2].

Colle à tapisserModifier

On s'assurera que la colle ne dégage pas de gaz toxiques en cas d'incendie.

La colle diluée dite colle à tapisser se composent essentiellement de cellulose méthylique ou d'amidon normalement sans danger pour la santé. Pour les papiers peints plus lourds, il existe aussi des colles plus résistantes à base d'acétate de polyvinyle, d'acrylate, de polyuréthane ou de résines naturelles, qu'il est cependant déconseillé d'utiliser[2].

Anciennement la colle à tapisser s'obtenait par dilution et chauffage d'une farine de froment dans de l'eau[3].

Fournitures et accessoiresModifier

VocabulaireModifier

  • Encoller - Étendre de la colle de pâte sur une muraille avant d'y appliquer le papier, pour lui procurer plus d'adhérence[T 1].
  • Maroufler - Enduire de colle de pâte une toile ou le papier collé dessus, pour faire tendre cette toile et lui donner plus de soutien[T 1].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Le site de blauer-engel.
  2. a et b Thomas Schmitz-Günther, Ecologis, Könemann, 1999.
  3. R. Maviez. Traité complet, théorique et pratique, de la peinture en bâtiments, de la vitrerie, de la dorure, de la tenture de papiers. Consulter en ligne

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Morisot J.M., Tableaux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment (Vocabulaire de la tenture de papier), Carilian, (lire en ligne)
  1. a et b p. 4

Articles connexesModifier