Ouvrir le menu principal

Taktikon de l'Escorial

liste de positions, charges et titres byzantins

Le Taktikon de l'Escorial ou Taktikon Oikonomidès (d'après Nicolas Oikonomidès, qui l'édita en premier) est une liste de positions, charges et titres byzantins composée à Constantinople vers 971–975 ou 975–979[1],[2],[3]. Cette liste énumère entre autres les commandants (strategoi) de la frontière orientale de l'Empire byzantin lors des guerres arabo-byzantines[4], ainsi qu'une série de fonctions judiciaires (thesmophylax, kensor, mystographos, exaktor, hypatos)[5].

Notes et référencesModifier

  1. Kazhdan 1991, vol. 3, « Taktika », p. 2007.
  2. Holmes 2008, p. 144–145.
  3. Stephenson 2003, p. 112.
  4. Holmes 2008, p. 154.
  5. Magdalino 1994, p. 104.

BibliographieModifier

  • (en) Catherine Holmes, « Treaties between Byzantium and the Islamic World », dans Philip de Souza et John France (dir.), War and Peace in Ancient and Medieval History, Cambridge, Cambridge University Press, (ISBN 0-521-81703-X), p. 141-157.
  • (en) Alexander Kazhdan (dir.), Oxford Dictionary of Byzantium, New York et Oxford, Oxford University Press, , 1re éd., 3 tom. (ISBN 978-0-19-504652-6 et 0-19-504652-8, LCCN 90023208).
  • (en) Paul Magdalino, « Justice and Finance in the Byzantine State, Ninth to Twelfth Centuries », dans Angeliki E. Laiou et Dieter Simon (dir.), Law and Society in Byzantium, Ninth-Twelfth Centuries, Washington, Dumbarton Oaks, (ISBN 0-88402-222-6), p. 93-115.
  • (en) Paul Stephenson, « The Balkan Frontier in the Year 1000 », dans Paul Magdalino (dir.), Byzantium in the Year 1000, Leiden, Brill, (ISBN 90-04-12097-1), p. 109-134.