Takin

espèce d'animaux

Budorcas taxicolor

Budorcas taxicolor
Description de cette image, également commentée ci-après
Takin du Tibet, Réserve naturelle de Tangjiahe, Sichuan, Chine
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Artiodactyla
Famille Bovidae
Sous-famille Caprinae

Genre

Budorcas
Hodgson, 1850

Espèce

Budorcas taxicolor
Hodgson, 1850

Répartition géographique

Description de cette image, également commentée ci-après
Répartition (Il manque l'Himalaya)

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2cd : Vulnérable

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 01/08/1985

Le Takin (Budorcas taxicolor) est un bovidé caprin ressemblant au gnou africain et qui vit dans les montagnes de l'ouest de la Chine ou dans l'Himalaya. Son nom est d'origine mishmi[1].

CaractéristiquesModifier

 
Distribution du Takin Budorcas taxicolor

Ils mesurent de 170 à 220 cm de long pour une hauteur de 100 à 130 cm au garrot et une masse pouvant atteindre les 350 kg. Mâles et femelles ont des cornes de 25 à 30 cm qui s'incurvent vers l'arrière puis vers le haut. L'animal sécrète une substance huileuse le protégeant de l'humidité.

 
un takin au Lincoln Park Zoo

Ils ont un jeune par an après une gestation de 7 à 8 mois. Celui-ci est sevré au bout de neuf mois et atteint sa maturité sexuelle à deux ans et demi. Ils peuvent vivre une douzaine à une quinzaine d'années.

Les takins vivent entre 2 000 m et 4 500 m, en petits troupeaux mixtes l'hiver, ceux-ci pouvant atteindre 100 têtes en été. Les mâles peuvent combattre à mort.

Position phylogénétiqueModifier

Le takin a longtemps été présenté comme un proche parent du bœuf musqué, un capriné à l'allure de bovin. Toutefois les études récentes de phylogénie moléculaire montrent qu'il est plus proche des moutons ou des chèvres même si sa position exacte vis-à-vis de ces deux lignées reste incertaine[2]. Une synthèse de 2007 le positionne comme la ramification plus ancienne (parmi les animaux actuels) de la lignée (Ovina) conduisant aux genres Nilgiritragus et Ovis[3].

SystématiqueModifier

L'espèce Budorcas taxicolor est la seule du genre Budorcas.

On distingue les sous-espèces suivantes :

Ils sont tous menacés.

Le Takin dans la cultureModifier

Le takin druk gi bamen est, avec les félins himalayens, l'un des animaux emblématiques du Bhoutan[4].

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Genre BudorcasModifier

Espèce Budorcas taxicolorModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Article en ligne sur l'étymologie de takin » (consulté le )
  2. Anne Ropiquet et Alexandre Hassanin, 2005, Molecular phylogeny of caprines (Bovidae, Antilopinae): the question of their origin and diversification during the Miocene.
  3. Jonathan D. Margot Molecular phylogeny of terrestrial artiodactyls. in The Evolution of Artiodactyls sous la direction de Donald R. Prothero et Scott E. Foss, 2007, (ISBN 978-0-8018-8735-2)
  4. Tsering Yangchen, Le takin, emblème du Bhoutan, Exquisite Bhutan du 22 mai 2019 - [1].