Takeo Hirose

militaire japonais

Takeo Hirose
広瀬武夫
Takeo Hirose
Takeo Hirose

Naissance
Drapeau du Japon Taketa, préfecture d'Ōita, Japon
Décès (à 35 ans)
China Qing Dynasty Flag 1889.svg Port Arthur, Mandchourie
Mort au combat
Origine Japonais
Allégeance Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Grade Commandant
Années de service 18891904
Commandement Drapeau de l'armée impériale japonaise Marine impériale japonaise
Conflits Guerre sino-japonaise (1894-1895)
Guerre russo-japonaise

Takeo Hirose (広瀬武夫?), né le à Taketa dans la préfecture d'Ōita au Japon et mort à l'âge de 35 ans le à Port Arthur en Mandchourie, est un officier de la marine impériale japonaise. Sa mort durant la guerre russo-japonaise fit de lui un héros national déifié.

BiographieModifier

 
Takeo Hirose durant la guerre russo-japonaise.
 
Statue de Takeo Hirose devant la gare de Manseibashi, Tokyo.

Né en 1868 dans ce qui est aujourd'hui la ville de Taketa dans la préfecture d'Ōita, Hirose est le fils d'un juge appelé Shigetake. Son frère ainé Katsuhiko était contre-amiral dans la marine. Il étudia à l'académie navale impériale du Japon à Etajima, d'où il sortit diplômé en 1889. Il servit à bord du cuirassé Fusō durant la guerre sino-japonaise (1894-1895) et participa à la bataille du fleuve Yalou le . De 1897 à 1899, il étudia en Russie puis devint attaché militaire à Saint-Pétersbourg jusqu'en 1902. Pendant son séjour, il voyagea en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne. Il fut promu capitaine de corvette en 1900.

Pendant la guerre russo-japonaise en 1904, Hirose servit sur le navire Asahi. Durant la bataille de Port-Arthur, il commanda le Fukuimaru qui était utilisé pour faire un blocus du port. Le , pendant qu'il recherchait un de ses hommes manquants, il fut touché mortellement.

Du fait de son héroïsme, il fut promu commandant à titre posthume, fut déifié en « dieu de la guerre » (軍神 gunshin) et un sanctuaire shinto fut construit en sa mémoire à Taketa dans la préfecture d'Ōita. Une statue à son effigie fut érigée devant la gare de Manseibashi.

RéférencesModifier

Liens externesModifier