Tétramètre

En poésie, un tétramètre est, au sens de la métrique accentuelle ou syllabo-tonique, un vers de quatre pieds, très usité en particulier dans la poésie anglaise et dans l'alexandrin classique. Des variantes entre ces pieds déterminent différentes formes de tétramètres :

Tétramètre anapestiqueModifier

« And the sheen of their spears was like stars on the sea .
Et la lueur de leurs lances constellait sur la mer. »

— Lord Byron, The Destruction of Sennacherib

« Pour vous perdre il n’est point de ressorts qu’il n’invente ;
Quelquefois il vous plaint, souvent même il vous vante »

— Jean Racine, Athalie

Tétramètre iambiqueModifier

« Because I could not stop for Death .
Parce que je ne pouvais pas m'arrêter pour la Mort. »

— Emily Dickinson

Tétramètre trochaïqueModifier

«  Peter, Peter, pumpkin-eater .
Peter, Peter, mangeur de citrouille »

— Nursery rhyme anglaise, Peter Peter Pumpkin Eater

Tétramètre dactyliqueModifier

« Picture your self in a boat on a river with [...]
Figure-toi en bateau sur une rivière avec [...] »

— The Beatles, Lucy in the Sky with Diamonds

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

  • (en) Tetrameter.com, sur tetrameter.com, site consacré à la versification en tétramètre (consulté le ).