Ouvrir le menu principal

Téléphone de campagne

téléphone utilisé pour la communication militaire
Téléphone de campagne
Ceskoslovensky polni telefon TP 25 (A).jpg
Fabrication
Fabricant

Un téléphone de campagne est un téléphone utilisé pour des communications militaires. Il peut être alimenté par une batterie propre, un commutateur téléphonique (via une batterie centrale), ou une source d'électricité externe. Certains ne nécessitent pas de pile et sont alimentés par le son (auto-générateur).

Le téléphone de campagne a progressivement remplacé les drapeaux et le télégraphe pour la communication militaire. Les premiers téléphones de campagne avaient une magnéto qui permettait au téléphoniste de générer le courant d'appel nécessaire pour faire sonner un central téléphonique manuel ou un autre téléphone. Cette technologie sera utilisée quasiment de l'invention du téléphone jusque dans les années 1960. Plus tard, le signal d'appel sera généré de manière électronique en appuyant sur un bouton, voire de façon automatique comme sur un téléphone domestique. Les systèmes manuels sont encore très répandus, et souvent compatibles avec des équipements plus anciens.

Sommaire

HistoireModifier

Peu après l'invention du téléphone, la recherche militaire commence pour les adapter à l'armée. Les téléphones sont déjà utilisés pour soutenir les campagnes militaires des colonies britanniques (Inde et en Afrique) dès la fin des années 1870. Aux États-Unis, les lignes téléphoniques permettent de lier les forts entre eux, ainsi que les quartiers généraux de l'armée. Elles sont aussi utilisées pour gérer les incendies sur les installations défensives côtières. Le premier téléphone de campagne est créé aux États-Unis en 1889, mais il est trop cher pour être produit en masse. D'autres développements, dans d'autres pays, rendent le téléphone de campagne plus viable. Les câbles sont en cuivre plutôt qu'en acier, on développe des machines qui permettent de rapidement installer les câbles sur le champ de bataille, et on invente des systèmes avec des batteries pour les postes de commande et des générateurs à main pour le champ de bataille. Les premiers téléphones de campagne conçus pour cette utilisation spécifique sont utilisés par les Britanniques pendant la seconde guerre des Boers[1]. Ils sont utilisés de façon plus importante pendant la guerre russo-japonaise, au cours de laquelle les deux camps ont équipé tous leurs régiments d'infanterie et toutes leurs divisions d'artillerie de téléphones[2]. L'utilisation des téléphones de campagne devient générale avant la première guerre mondiale[3].

 
Pose d'un téléphone de campagne par l'armée allemande, 1914

Les téléphones de campagne fonctionnent avec des câbles accrochés avant ou pendant les affrontements, et utilisent parfois les circuits civils, quand ils sont disponibles[4]. Pendant la deuxième guerre mondiale, les communications câblées sont la méthode privilégiée par l'armée américaine, qui évite l'utilisation des radios sauf si nécessaire, par exemple pour communiquer avec des unités mobiles ou jusqu'à l'installation des câbles. Les téléphones peuvent communiquer directement ou via un standard dans un poste de commandement[5]. On utilise une variété de types de câbles, allant du "câble d'assaut" léger (par exemple, le W-130 qui pèse 30 kg par kilomètre et permet la communication sur environ 8 km) à des câbles plus lourds. L'équipement nécessaire pour installer les câbles peut aller d'un sac à dos avec une poulie à des camions dotés de charrues qui peuvent enterrer les câbles[6].

Modèles par paysModifier

Téléphones de campagne de l'armée allemandeModifier

Téléphones de campagne de l'armée américaineModifier

 
Soldat américain utilisant un téléphone de campagne EE-8, 2e Guerre mondiale

Torture des prisonniers de guerre

D'après les dossiers du groupe de travail sur les crimes de guerre américains au Vietnam, les téléphones de campagnes étaient parfois utilisés au Vietnam pour torturer les prisonniers de guerre à coups de chocs électriques pendant les interrogatoires.

Téléphones de campagne de l'armée finlandaiseModifier

  • TA-57, fabriqué en URSS
  • P78, fabriqué en Suède
  • P90, fabriqué au Royaume-Uni
  • ET-10, fabriqué en France

Téléphones de campagne de l'armée norvégienneModifier

  • TP-6N développé au début des années 1970 par l'armée norvégienne
  • TP-6NA variantes de TP-6N A à C
  • Téléphone de campagne suédois M37 utilisé par l'armée de réserve norvégienne. Ce téléphone est parfaitement compatible avec les séries EE-8, TA-1, TA-43 et TA-312 de téléphones américains.
  • EE-8 A dans le cadre du Plan Marshall.
  • FF33 Ce téléphone est très utilisé à partir du milieu des années 1950, jusqu'à être remplacé par le TP-6. Il s'agit d'un modèle allemand, que les Norvégiens avaient dès le début de la fin de la seconde guerre mondiale mais qui n'a pas été utilisé immédiatement, pour des raisons politiques.
  • Mod 1932 développé par Elektrisk Bureau pour les forces armées norvégiennes, approuvé en 1932, mais jamais fabriqué en masse à cause d'une bureaucratie lourde et du début de la seconde guerre mondiale.
 
Téléphone de campagne de l'armée soviétique modèle ИАА-44

Téléphones de campagne de l'armée soviétiqueModifier

  • ИАА-44 téléphone fabriqué par les américains pour les soviétiques durant la seconde guerre mondiale. Il reprend de nombreux éléments de l'EE-8[10]
  • EE-108[11] téléphone auto-générateur fabriqué par les américain. Il est très proche de l'EE-8 mais son combiné reprend le micro et l'écouteur du combiné auto-générateur TS-10. Plus de 90% de la production américaine est partie en URSS.
  • УНА "Unité unifiée" (Унифицированный аппарат)
  • ТАИ-43 (Полевой Телефонный Аппарат)
  • ТА-57 (Полевой Телефонный Аппарат)
 
Téléphone de campagne 50 de l'armée suisse

Téléphones de campagne de l'armée françaiseModifier

  • Modèle 1910
  • Modèle 1909-15
  • TM-16
  • Modèle 1927
  • TM-32
  • TM-36
  • TA1
  • TA2
  • TLEE89

Téléphones de campagne de l'armée suisseModifier

  • Téléphone de campagne modèle 1909
  • Téléphone de campagne modèle 1932
     
    Téléphone de campagne modèle 1953 de l'armée suisse
  • Téléphone de campagne 50 conçu en 1950 par la firme Albiswerk Zurich AG
  • Téléphone de campagne modèle T.Tf.-53 conçu en 1953 par la firme Albiswerk Zurich AG, ce téléphone fonctionne sur le même principe que le modèle 1950 mais son boitier en bakélite et métal sans sangle de transport le destine aux postes de commandement où aux états-majors.

Notes et référencesModifier

  1. Sterling, Christopher H.; Military Communications: From Ancient Times to the 21st Century (2008).
  2. Ivanov, Alexei and Philipp S. Jowett; The Russo-Japanese War 1904-1905 (2004).
  3. Sterling p. 445.
  4. « Units: 276th: Accounts: Howell », sur www.trailblazersww2.org (consulté le 4 septembre 2017)
  5. Signal Operations in the Corps and Army, FM 11-22, U.S. War Department, January 1945
  6. (en) « Wire and Cable Equipment, World War II », sur Signal.Army.mil
  7. EE-8
  8. TA-312
  9. TA-838
  10. « WG Radio Museum - Communications in WWI and WWII », sur www.rkk-museum.ru (consulté le 18 octobre 2017)
  11. « HyperWar: Lend-Lease Shipments, World War II (Signal) », sur www.ibiblio.org (consulté le 13 janvier 2019)