Transmission (militaire)

Dans le vocabulaire militaire, les transmissions désignent une unité spécialisée de l'armée destinée à la transmission de l'information.

Véhicule de nœud de transmission Mowag Kompak de l'armée suisse (2006).

DescriptionModifier

Sur le même modèle que le piquet radar, des installations mobiles peuvent être disposées pour augmenter la portée d'un système.

Dans le mondeModifier

États-UnisModifier

En 1865, le United States Army Signal Corps est créé pour les communications de l'US Army.

FranceModifier

La création d'unités spécialisées dans la gestion des transmissions est apparue de façon ancienne, avec le télégraphe Chappe (guerres de la Révolution). En 1798, est créé l'Administration des Télégraphes. Celle-ci est réquisitionnable en cas de nécessité. Le Service Télégraphique aux Armées ne sera lui institué qu'en 1867.

Cependant, c'est le développement de l'artillerie à longue portée et surtout des moyens de transmission radio qui ont justifié la création de régiments à la fin du XIXe siècle. Initialement rattachée à l'Arme du Génie, les Transmissions ne constitueront une Arme qu'à partir du 15 février 1942 au sein de l'Armée d'Armistice.

Dans les années 1980, les régiments français s'équipent avec le système Réseau intégré des transmissions automatiques (RITA).

Royaume-UniModifier

Le Royal Corps of Signals (parfois simplement appelé Royal Signals et abrégé en R SIGNALS) est une arme de support de combat (en) de l'Armée de terre britannique créée en 1920. Au , il dispose de 5 676 militaires d'active[1].

RussieModifier

 
Noeud de transmission mobile russe MIK-MKS.

La Russie possède le système de nœud de transmission MIK-MKS mobile.

SuisseModifier

L'armée suisse dispose du véhicule blindé Kompak fabriqué par Mowag en tant que nœud de transmission[2], sa version MZS sert également pour la guerre électronique.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « How many soldiers are in each British Army regiment? » (consulté le ).
  2. [PDF] « Armée.ch, Brigade d'aide au commandement 41 » « Copie archivée » (version du 10 avril 2016 sur l'Internet Archive), Chef de l’Armée et commandant de la brigade d’aide au commandement 41, publié le 9 décembre 2013, sur le site Vtg.admin.ch (consulté le 21 juillet 2016).

Articles connexesModifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Transmissions militaires.