Ouvrir le menu principal

Téji Savanier

joueur de football français

Téji Savanier
Image illustrative de l’article Téji Savanier
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Nîmes Olympique
Numéro 11
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (27 ans)
Lieu Montpellier (France)
Taille 1,71 m (5 7)
Période pro. 2011 -
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Saisons Club
2007-2011Drapeau : France Montpellier HSC
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2011-2015Drapeau : France AC Arles-Avignon118 0(9)
2015-Drapeau : France Nîmes Olympique127 (21)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 19/04/2019

Téji Savanier, né le à Montpellier, est un footballeur français évoluant au poste de milieu de terrain au Nîmes Olympique.

Footballeur d'origine gitane, il a grandi dans la cité Gély à Montpellier. Il est surnommé « Couille » par ses coéquipiers[1].

Il est le meilleur passeur du championnat de France de Ligue 1 en 2019.

Sommaire

BiographieModifier

Après avoir joué en section de jeunes dans les clubs de Lattes et de Palavas, Castelnau-le-Crès, Téji Savanier intègre le centre de formation du Montpellier HSC en 2007. Avec les jeunes du club, il atteint la finale de la Coupe Gambardella en 2009 mais ne dispute pas la rencontre. Il fait ses débuts en équipe réserve la même saison et dispute trois rencontres pour un but marqué en CFA[2]. La saison suivante, il remporte avec les jeunes du club le Trophée des centres de formation[3].

Non conservé par son club formateur, Téji Savanier s'engage, le 2 juin 2011, avec l'AC Arles-Avignon en Ligue 2[4]. Il gagne du temps de jeu au fil de la saison, notamment après l'arrivée du nouvel entraîneur, Thierry Laurey. Cela lui permet d'inscrire son premier but en professionnel, le 24 septembre 2011, face au RC Lens pour une victoire de son club 3 à 0. Il faut attendre le 17 novembre 2012 pour le voir inscrire un nouveau but sous le maillot d'Arles-Avignon. Il marque, en effet, au cours d'un match de Coupe de France face au FC Roche Saint-Genest (7e tour de la compétition).

Le 17 janvier 2013, les jaunes et bleus reçoivent un concurrent direct au maintien en Ligue 2, le GFC Ajaccio. Téji Savanier est l'unique buteur de la rencontre, qui se soldera sur le score de un but à zéro[5]. Deux mois plus tard, il récidive en ouvrant la marque d'un ciseau retourné contre Clermont. Ce soir-là, son équipe l'emporte à l'extérieur par quatre buts à deux. Au cours de la saison 2012-2013, il est expulsé après avoir reçu un premier carton jaune face à Niort.

Par la suite, Téji Savanier s'impose dans l'effectif provençal, devenant le tireur sur phase arrêtée et meneur de jeu. Malgré tout, la relégation de sa formation et le dépôt de bilan de son club à l'issue de la saison 2014-2015 met fin à son contrat. Il signe alors le 6 août 2015 au Nîmes Olympique pour un an, avec une année supplémentaire en option[6].

Nîmes Olympique (2015-)Modifier

Cette première saison 2015-2016 est marqué par le handicap de 8 points infligés au Nîmes Olympique après l'affaire des matchs présumés truqués. Teji Savanier finit meilleur passeur du club avec 7 passes décisives et 3 buts. Il est l'un des grands acteurs du maintien pour le club. Avec 28 matchs joués et le maintien en Ligue 2 acquis, son contrat est prolongé à l'issue de la saison.

Il termine la saison 2016-2017 6ème de Ligue 2 avec son club, compétition durant laquelle il inscrit 8 buts et délivre 13 passes décisives[7]. Avec un temps de jeu en constante progression durant la saison, il devient un des éléments centraux des compositions de son entraîneur Bernard Blaquart.

La saison 2017-2018 est celle de la montée pour le Nîmes Olympique. Au coté d'Umut Bozok qui finit meilleur buteur de ligue 2 (25 buts), il finit à nouveau meilleur passeur. Lors de la 37e journée, il fête la montée par une victoire contre le GFC Ajaccio. L’équipe finit deuxième de ligue 2 derrière le Stade de Reims.

A l'issue de cette saison, il est élu par ses pairs dans l’équipe type de Ligue 2[8], au coté des deux principaux attaquants nimois, Umut Bozok et Rachid Alioui.

Apres 25 journées en Ligue 1, Téji Savanier s'est imposé comme un des principaux artisans du bon debut de son club (10ème). Il est 1er meilleur passeur de la ligue 1.

Style de jeuModifier

Après avoir joué plusieurs saisons comme milieu offensif, Téji Savanier a petit à petit été positionné comme milieu relayeur jouant devant sa défense à l'image de joueurs comme Marco Verratti.

Très adroit sur coup de pied arrêté, il réalise la plupart de ses passes décisives sur coups francs ou corners (12 sur 13 pendant la saison 2016-2017, 6 sur 8 en 2017-2018, déjà 5 sur 7 en 2018-2019). Il est aussi l'un des principaux tireurs de penalty du Nîmes Olympique.

Joueur instinctif, il est parmi les joueurs tentant et réussissant le plus de dribbles du championnat, il est aussi capable de fulgurances, comme ce but de 48 mètres[9] (record de la saison 2018-2019) contre le Dijon FCO le 15 Fevrier 2019.

StatistiquesModifier

Statistiques de Téji Savanier au 19 avril 2019[10]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
2011-2012   AC Arles-Avignon Ligue 2 21 1 0 0 1 0 22 1
2012-2013   AC Arles-Avignon Ligue 2 27 2 2 1 3 0 32 3
2013-2014   AC Arles-Avignon Ligue 2 25 1 1 0 1 0 27 1
2014-2015   AC Arles-Avignon Ligue 2 32 3 1 0 4 1 37 4
Sous-total 105 7 4 1 9 1 118 9
2015-2016   Nîmes Olympique Ligue 2 27 3 1 0 0 0 28 3
2016-2017   Nîmes Olympique Ligue 2 34 8 0 0 1 0 35 8
2017-2018   Nîmes Olympique Ligue 2 31 4 3 0 1 1 35 5
2018-2019   Nîmes Olympique Ligue 1 27 5 - - 2 0 29 5
Sous-total 119 20 4 0 4 1 127 21
Total sur la carrière 224 27 8 1 13 2 245 30

Notes et référencesModifier

  1. « Mes coéquipiers m'appellent Couille », sur SOFOOT.com (consulté le 1er septembre 2018)
  2. « Téji Savanier joueur de Arles-Avignon Athlétic Club Arles-Avignon », sur foot-national.com (consulté le 17 février 2013)
  3. « Trophée des centres de formation. Montpellier première ! », sur letelegramme.com, Le Télégramme, (consulté le 17 février 2013)
  4. « ACAA : Deux montpelliérains attendus », sur mercato365.com, (consulté le 16 février 2013)
  5. Sport avignonnais : Les résultats sportifs du week-end sur citylocalnews.com
  6. Football : Téji Savanier signe à Nîmes pour un an + un an, Midi-Libre, 6 août 2015
  7. « Téji SAVANIER », sur www.lfp.fr (consulté le 18 février 2019)
  8. RMC SPORT, « Ligue 2: l'équipe-type de la saison 2017-2018 », sur RMC SPORT (consulté le 18 février 2019)
  9. RMC SPORT, « Nîmes-Dijon en direct: les Crocos se rapprochent du maintien grâce à deux chefs-d'oeuvre, le DFCO s'enlise », sur RMC SPORT (consulté le 18 février 2019)
  10. « Fiche de Téji Savanier », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier