Symphonie nº 2 (Berwald)

(Redirigé depuis Symphonie n° 2 de Berwald)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie nº 2.

Sinfonie capricieuse

La Symphonie no 2 en ré majeur, sous-titrée Sinfonie capricieuse, est la seconde des quatre symphonies du compositeur suédois Franz Berwald.

Composée en 1842, la même année que sa première symphonie, la partition d'orchestre a été perdue après le décès du musicien et seule a persisté une version simplifiée de l'œuvre, datée du et annotée de deux sous-titres : « symphonie capricieuse » et « symphonie pathétique ». C'est Ernst Ellberg qui refit l'orchestration pour créer la symphonie le . Il s'agit donc de la création la plus tardive pour une symphonie de Berwald. Une nouvelle orchestration a été faite en 1970 par Nils Castegren, considérée depuis comme la partition de référence[1].

MouvementModifier

La symphonie comporte seulement trois mouvements et son exécution demande environ un peu moins d'une demi-heure:

  1. Allegro
  2. Andante
  3. Finale: Allegro assai

OrchestrationModifier

Instrumentation de la Symphonie no 2
Bois
2 flûtes,
2 hautbois,
2 clarinettes,
2 bassons
Cuivres
4 cors,
2 trompettes,
3 trombones (1 ténor, 2 basses)
Percussions
timbales
Cordes
premiers violons, seconds violons,
altos, violoncelles,
contrebasses
2 harpes

RéférencesModifier

  1. MacDonald M, Notice de l'enregistrement des symphonies par T Dausgaard, Brillant Classics

BibliographieModifier

  • Notes d'Alain Cochard dans le livret Naxos 8.553051

Liens externesModifier