Syllabaire cherokee

syllabaire utilisé pour écrire le cherokee

Cherokee
Image illustrative de l’article Syllabaire cherokee
"Cherokee" (Aniyvwiya) écrit en cherokee
Caractéristiques
Type Syllabaire
Langue(s) Cherokee
Historique
Époque ~1818 - présent
Créateur Sequoyah
Codage
Unicode U+13A0–U+13F4 et U+AB70–U+ABFF
ISO 15924 Cher

Le syllabaire cherokee (également orthographié chéroki ou tchéroki) a été inventé par l’orfèvre cherokee Sequoyah, entre 1809 et 1821. Comportant 86 graphèmes, il est le premier système d’écriture destiné à transcrire une langue amérindienne, et fait du cherokee la première langue écrite des Indiens d’Amérique du Nord. Ses graphèmes peuvent être majuscule ou minuscule.

Le syllabaire est adopté très rapidement par son peuple.

La trace la plus ancienne de son utilisation est datée de 1808 ou 1818, et a été découverte dans une grotte du comté de Clay, dans le Kentucky. Il est possible (si elle date de 1808) qu’elle soit de la main même de Sequoyah.

SyllabaireModifier

 
Syllabaire cherokee
[a] / [ə]
a / –
[e] / [ɛ]
e (é)
[i] / [ɪ]
i
[o] / [ɔ]
o
[u] / [ʊ]
u (ou)
[ə̃]
v (ën)[note 1]

a

e (é)

i

o

u (ou)

v (ën)
[ɡ] / [k]
g (gu) / k

ga

ka

ge (gué)

gi (gui)

go

gu (gou)

gv (guën)
[h]
h

ha

he (hé)

hi

ho

hu (hou)

hv (hën)
[l]
l

la

le (lé)

li

lo

lu (lou)

lv (lën)
[m]
m

ma

me (mé)

mi

mo

mu (mou)

mv (mën)[note 2]
[n] / [ʰn] / [nʰ]
n / hn / nh

na

hna

nah

ne (né)

ni

no

nu (nou)

nv (nën)
[kw]
qu (kw)

qua (kwa)

que (kwé)

qui (kwi)

quo (kwo)

quu (kwou)

quv (kwën)
[s]
s (s / ç)

s

sa (sa / ça)

se (sé / cé)

si (si / ci)

so (so / ço)

su (sou/ çou)

sv (sën / cën)
[d] / [t]
d / t

da

ta

de (dé)

te (té)

di

ti

do

du (dou)

dv (dën)
[tɬ]
tl

dla

tla

tle (tlé)

tli

tlo

tlu (tlou)

tlv (tlën)
[dʒ]
ts

tsa

tse (tsé)

tsi

tso

tsu (tsou)

tsv (tsën)
[ɰ]
w

wa

we (wé)

wi

wo

wu (wou)

wv (wën)
[j]
y

ya

ye (yé)

yi

yo

yu (you)

yv (yën)
  1. Les romanisations sont données en anglais et en français quand elles peuvent différer ;
    la romanisation « v » en anglais, également transcrite « ën » en français, indique une voyelle nasale [ə̃].
  2. La syllabe mv (mën) est archaïque et n'est plus utilisée dans la langue moderne.

Codage informatiqueModifier

Le syllabaire est codé dans les deux blocs Unicode Chéroki (U+13A0 à U+13FF) et Chéroki – supplément (U+AB70 à U+ABBF), contenant les syllabes les plus courantes (majuscules), présentes dans le premier bloc depuis Unicode 3.0, ainsi que les syllabes minuscules correspondantes, ajoutées dans Unicode 8.0 en grande partie dans le second bloc.

 v · d · m 
en
fr
0123456789ABCDEF
U+13A0
U+13B0
U+13C0
U+13D0
U+13E0
U+13F0    
 v · d · m 
en
fr
0123456789ABCDEF
U+AB70 ꭿ
U+AB80
U+AB90
U+ABA0
U+ABB0 ꮿ

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier