Ouvrir le menu principal
Sweet Georgia Brown

Single de Ben Bernie
Sortie
Enregistré
Auteur Kenneth Casey
Compositeur Ben Bernie, Maceo Pinkard

Sweet Georgia Brown est une chanson américaine des années 1920 écrite par Maceo Pinkard et Ken Casey. Elle est enregistrée pour la première fois par Ben Bernie en 1925.

Sommaire

HistoriqueModifier

Comme Ben Bernie a été le premier à l'enregistrer le 19 mars 1925, avec son orchestre big band[1], le Hotel Roosevelt Orchestra[2], on lui accorde une mention de coauteur[3]. La chanson est publiée en face B d'un 78 tours sur l'étiquette Vocalion Records (15002), couplée à Yearning Just For You[n 1],[4].

ReprisesModifier

La version la plus connue est celle sans paroles, avec des sifflements et des claquements d'os, de Brother Bones & his Shadows (en), parue en 1949 sur Tempo Records (en)[3], couplée à la chanson Margie (en)[n 2] en face B[5]. En 1952, cette version est adoptée comme chanson-thème par l'équipe américaine de basket-ball, les Globetrotters de Harlem[6].

La chanson a aussi été reprise par de nombreux chanteurs célèbres autant jazz, comme Bing Crosby, Louis Armstrong ou encore Ella Fitzgerald, que pop ou rock 'n' roll, tels Trini Lopez, Nancy Sinatra et Jerry Lee Lewis.

Version des BeatlesModifier

Tony Sheridan l'a enregistrée en 1961 pour la société Polydor et incluse dans son album My Bonnie paru en juin de l'année suivante. Quelques semaines plus tôt, , Bert Kaempfert, le producteur de Sheridan, demande aux Beatles, accompagné du claviériste Roy Young (en), de réenregistrer la musique de la chanson[n 3]. La séance a lieu au studio Rahlstedt situé au Gebäude M1, Rahlau 128 à Hamburg-Tonndorf[7]. Absent lorsque le titre est mis en boîte, le chanteur enregistra les paroles le suivant mais cette version ne sera publiée que sur un E.P. allemand intitulé Ya Ya[n 4],[7] en octobre de la même année[8]. Le , Sheridan réenregistre sa prestation en changeant les paroles d'un couplet pour y faire référence à la Beatlemania qui balaie à ce moment la planète[2]. Séance produite par le producteur Paul Murphy[n 5], le nouveau texte inclut les vers « In Liverpool she even dared to criticize the Beatles' hair with their whole fan club standing there » (« À Liverpool, elle ose même critiquer la coiffure des Beatles en présence de tous les membres de leur fan club »)[3]. Elle sera publiée en 45 tours en Allemagne le 31 janvier 1964 couplée à Nobody's Child (en) (en version réenregistrée en janvier 1964 sans les Beatles)[9] et aux États-Unis le 1er juillet suivant, couplée à Take Out Some Insurance On Me, Baby (en)[10] (enregistrée quatre ans plus tôt). C'est cette version de Sweet Georgia Brown qui se retrouve sur la plupart des disques des enregistrements effectués à Hambourg par les Beatles mais le groupe ne l'a jamais officiellement publiée.

PersonnelModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Écrite par Davis (en) et Burke (en).
  2. Écrite par Davis, Conrad (en), Robinson (en)
  3. À la même séance, ils réenregistrent aussi Swanee River, qui se retrouve aussi sur le 33 tours en version différente, mais la bande sera perdue.
  4. Avec Ya-Ya, Parts 1 & 2 et Skinny Minny (en) (sic).
  5. C'est ce même Paul Murphy qui publiera, en 1977, l'album Live! at the Star-Club in Hamburg, Germany; 1962.

RéférencesModifier

Liens externesModifier