Suzanne Amigues

botaniste et helléniste française
Suzanne Amigues
Suzanne Amigues 2007 Jean Burc 1.jpg
Suzanne Amigues en 2007
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
LodèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Suzanne Fernande Jeanne AmiguesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Site web
Distinction

Suzanne Amigues est une helléniste et universitaire française, née le à Lodève, et morte le dans la même ville[1]. Elle est traductrice en français de l’œuvre botanique de Théophraste.

BiographieModifier

Suzanne Amigues naît à Lodève en 1937[2]. Elle est la fille de Fernand Amigues, instituteur, et de Jeanne Condamine, comptable, et la sœur cadette de Gilbert Amigues[3]. Elle fait ses études secondaires au lycée de Lodève, puis entre à la faculté des Lettres de Montpellier. Elle est agrégée de grammaire en 1959[4].

Elle enseigne les lettres classiques au lycée de jeunes filles de Montpellier pendant deux ans, puis au lycée de Lodève pendant six ans. Elle enseigne la langue et la littérature grecques anciennes à l'université de Montpellier à partir de 1967. Elle soutient en 1974 une thèse d'État sur les subordonnées finales en « opos » en attique classique, publiée en 1977[5]. Elle est ensuite nommée professeure à l'université Paul-Valéry où elle enseigne jusqu'à sa retraite en 1997.

Activités éditorialesModifier

Elle publie la traduction en français de l'ensemble de l'œuvre de Théophraste.

PublicationsModifier

OuvragesModifier

  • Les Subordonnées finales en « opos » en attique classique, Klincksieck, 1977 320 p. (ISBN 978-2252019580)
  • Études de botanique antique, Paris, Institut de France, 2002, coll. « Mémoires de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres » 504 p. (ISBN 2-87754-130-4)[6],[7].

Édition scientifiqueModifier

  • Théophraste, Les Signes du temps. Les Vents, Paris, Les Belles Lettres, 2019, 238 p.
  • Théophraste, Les Pierres, Paris, Les Belles Lettres, 2018, 109 p.
  • Théophraste, Recherches sur les plantes Paris, Les Belles Lettres. Tome 1 : Livres I-II. LVIII-211 p. 1988. Tome 2 : Livres III-IV.X-423 p. 1989. Tome 3 : Livres V-VI. XII-264 p. 1993. Tome 4 : Livres VII-VIII. XII-237 p. 2003. Tome 5 : Livre IX. Index. 399 p. 2006[8].
  • Théophraste, Les causes des phénomènes végétaux, Paris, Les Belles Lettres, 2012, Livres I et II. 237 p. ; 2015, Livres III et IV. 225 p. ; 2017, Livres V et VI. 259 p. [9].
  • Théophraste (trad. du grec ancien par Suzanne Amigues), Recherches sur les plantes : À l’origine de la botanique, Paris, Belin, , 432 p. (ISBN 978-2-7011-4996-7)[10].
  • (fr+grc) Théophraste, Suzanne Amigues, Théophraste d’Erésos / Θεόφραστος τῆς Ἐρεσού, Éditions Mimosa, Montpellier, 2013, 52 p.

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. [1]
  2. a et b « Suzanne Amigues », sur Académie des inscriptions et belles-lettres, (consulté le ).
  3. « Amigues Gilbert, Léopold, Marius (1929-2018) », sur AHPNE, 2003, màj 2018 (consulté le ).
  4. André Chervel, « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1960 », sur http://rhe.ish-lyon.cnrs.fr, (consulté le ).
  5. [compte rendu] Francine Mawet, « Suzanne Amigues, Les subordonnées finales par ΟΠΩΣ en attique classique », L'Antiquité classique, no 63,‎ , p. 433-434 (lire en ligne, consulté le ).
  6. [compte rendu] Raepsaet Georges. in: L'antiquité classique, Tome 73, 2004. p. 477-478 [lire en ligne]
  7. [compte rendu] Pierre Pellegrin, « Suzanne A MIGUES , Études de botanique antique. Préf. de Pierre Q. Uézel (Paris : Institut de France, 2002) », Revue d'histoire des sciences, vol. 59, no 1,‎ , p. 149 (lire en ligne, consulté le ).
  8. [compte rendu] Byl Simon. Tome III. Livres V et VI. In: L'antiquité classique, Tome 63, 1994. p. 366-367 [lire en ligne]
  9. [compte rendu] Byl Simon. Tome I. Livres I et II. In: L'antiquité classique, Tome 83, 2014. p. 248-250 [lire en ligne]
  10. [compte rendu] Raepsaet Georges. In: L'antiquité classique, Tome 80, 2011. p. 402-403 [lire en ligne]
  11. Prix Optima, mise à jour 16 octobre 2019.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier