Ouvrir le menu principal

Sur l'État : Cours au Collège de France

livre de Pierre Bourdieu

Sur l'État : Cours au Collège de France (1989-92)
Auteur Pierre Bourdieu
Pays Drapeau de la France France
Genre Sociologie
Éditeur Le Seuil
Collection Raisons d'agir
Date de parution 5 janvier 2012
Nombre de pages 656
ISBN 978-2-020-66224-6

Sur l'État : Cours au Collège de France (1989-1992), est un ouvrage publié par Patrick Champagne, Rémi Lenoir, Franck Poupeau et Marie-Christine Rivière (directeurs de publication) à partir des notes de cours de Pierre Bourdieu et à l'occasion du dixième anniversaire de son décès.

PrésentationModifier

Cet ouvrage, le premier de la publication des cours et séminaires de Pierre Bourdieu propose un autre versant de ses recherches sur les illusions d'une pensée d’État dont il discute la validité, et qui tendrait vers la reconnaissance d'un "bien commun" aux diverses catégories sociales qui composent la nation mais qui est de nature conservatrice et tend d'abord à maintenir l'ordre social existant. « Ce que j’essaie de transmettre, c’est une manière de construire la réalité qui permet de voir les faits que, normalement, on ne voit pas », dit-il dans son cours sur l’État.

Cette notion d'un « intérêt collectif bien compris » fait en réalité office de centre de convergence des ambitions et des politiques, se stratifiant dans des luttes d'influence et d’intérêts, car dit-il, « L’État est le nom que nous donnons aux principes cachés, invisibles, de l’ordre social, et en même temps, de la domination à la fois physique et symbolique comme de la violence physique et symbolique »[1]. Pour cela, il utilise des moyens aussi subtils qu'insidieux, ce qu'il traduit par cette formule : « L’ordre social repose sur un "nomos" qui est ratifié par l’inconscient de sorte que, pour l’essentiel, c’est la coercition incorporée qui fait le travail »[2]

Commentaires critiquesModifier

  • « Disparu en janvier 2002, le sociologue a laissé un héritage discuté mais fécond. La dimension classique de sa pensée s’impose avec la parution de son cours au Collège de France sur l’État, parfaite boîte à outils pour démonter les mécanismes de la domination. » -- JM Durand, Les Inrocks de janvier 2012 --
  • « Alors que commence la publication de ses cours, la critique de l'État par le sociologue Pierre Bourdieu reste d'une urgente actualité. Retour sur la pensée d'un esprit très critique. [...] Bourdieu dynamite les apparences, les illusions, déconstruit ce que considérons comme allant de soi. » -- Juliette Cerf, Télérama du 12 janvier 2012 --

Notes et référencesModifier

  1. Voir aussi Pierre Bourdieu, « Les modes de domination », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 2,‎ , p. 122-132 (lire en ligne)
  2. Voir Pierre Bourdieu et Luc Boltanski, « La production de l'idéologie dominante », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 2,‎ (lire en ligne), paru aussi in Pierre Bourdieu et Luc Boltanski, La production de l'idéologie dominante, Raisons d'agir/Demopolis,

Voir aussiModifier