Sugawara no Kiyotomo

Sugawara no Kiyotomo

(菅原 清公?, 770
Sugawara no Kiyotomo
Image dans Infobox.
Sugawara no Kiyotomo. Dessin de Kikuchi Yōsai (菊池容斎)
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
菅原清公Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Furuhito Sugawara (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
菅原善主 (d)
Sugawara no KoreyoshiVoir et modifier les données sur Wikidata
)

, également lu « Kiyogimi » et « Kiyotada », est un courtisan et bureaucrate japonais de l'époque de Heian.

Il sert d'abord directement le prince impérial puis est envoyé en mission en Chine et nommé gouverneur de la province d'Owari (尾張の輔, Owari no suke) à son retour. Dans cette fonction, il met en œuvre de nombreux éléments de modes de gouvernance chinois et s'oppose à la peine capitale. Kiyotomo devient plus tard Daigaku no kami (大学の上), position analogue à celle de ministre de l'Éducation. En tant que tel, il cherche à introduire les formes chinoises de gouvernance et d'éducation et de dans les premières universités japonaises et, globalement, réforme de nombreux aspects de l'Université.

Kiyotomo participe aussi à la compilation d'une anthologie poétique appelée Ryōunshū, en collaboration avec Ono no Minemori en 814.

SourceModifier

  • Papinot, Edmond (1910). Dictionnaire historique et géographique du Japon. Tokyo: Librairie Sansaisha.

Source de la traductionModifier