Ouvrir le menu principal

Steyr 120 Super, 125 Super, 220
Image illustrative de l’article Steyr 120
Steyr 120 Super Sedan (1935)

Marque Drapeau : Autriche Steyr-Puch
Années de production 1935--1941
Moteur et transmission
Cylindrée 1990-2078-2260 cm3
Puissance maximale 49,7 à 55 ch
Boîte de vitesses 4
Poids et performances
Poids à vide 1100 à 1250 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) berline, coupé, cabriolet
Suspensions ressort à lames
Dimensions
Longueur 4,57 mm
Largeur 1,550 à 1,650 mm
Hauteur 1,570 à 1,600 mm
Chronologie des modèles

La Steyr 120 est un modèle d'automobile familiale routière du constructeur autrichien Steyr-Daimler-Puch produit de 1935 à 1941, décliné en différentes versions : Steyr 120 Super, Steyr 125 Super et Steyr 220. L'aspect légèrement fluide de la carrosserie est dû à l'ingénieur Karl Jenschke (1899-1969), la fabrication est confiée à la Gläser-Karosserie GmbH à Dresde. Le profil du modèle rappelle celui de la Steyr 100.

ConceptionModifier

Les modèles 120 sont équipés d'un six cylindres en ligne, contrairement au modèle 4 cylindres de la Steyr 100, à propulsion (roues arrière motrices) et d'une boite 4 vitesses. La suspension avant est du type ressort à lames, à l'arrière, les ressorts à lames en quart de cercle sont complétés par un essieu oscillant. Sur la quatre portes berline, les portières arrière pivotent sur des gonds arrière (dénommées « portes-suicide ») permettant de se passer du montant (en) B, habituellement présent entre deux portières latérales.

En 1936, la production totale de Steyr 120 atteint 1200 exemplaires. Le modèle de 1936 est pourvu d'une voie plus large et d'un moteur plus puissant quoique modeste de 50 ch, commercialisé principalement en Allemagne comme Steyr 125 Super. Il est produit à 200 exemplaires jusqu'en 1937.

Le modèle de 1937 a un moteur plus puissant, la cylindrée est portée à 2 260 cm³ (2,3 litres) et fournit 55 ch. Le modèle connaît le succès jusqu'en 1941 avec 5900 exemplaires fabriqués.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier