Stephinates

Tefnakht II
Période Troisième Période intermédiaire
Dynastie entre XXIVe et XXVIe dynastie
Fonction roi « gouverneur » de Saïs
Prédécesseur Ammeris ou Bakenranef
Dates de fonction -695 à -688
Successeur Néchepso (via Taharqa ?)

Tefnakht II (ou Stephinates, nom que donne l'historien antique Manéthon) est le roi « gouverneur » (ou « régent ») de Saïs, de -695 à -688[1], soit entre les XXIVe, dont il descendrait, et XXVIe dynasties.

Manéthon le présente comme le successeur d'Ammeris, un Nubien, mais précurseur de la XXVIe dynastie, plutôt que dans la lignée de la XXVe dynastie simultanée. Il est possible que Stephinates, nom typiquement grec, désigne en fait (phonétiquement comme sémantiquement ?) une simple transcription du nom égyptien de Tefnakht (de la XXIVe dynastie, d'où le nom de Tefnakht II). Hans Wolfgang Helck, comme d'autres auteurs, avance qu'il est le fils de Bakenranef, lui-même pharaon de la XXIVe dynastie. Il semble en tout cas qu'il poursuive la politique de celui-ci. Il est le deuxième souverain que l'on appelle « proto-Saïte » (cf. arbre généalogique de la XXVIe dynastie égyptienne). Du fait qu'aucun monument ne porte de trace de ce souverain, on pense surtout qu'il est probablement un vassal local de la XXVe dynastie nubienne émergente.

Stephinates n'a qu'une épouse attestée, et on ignore encore son nom. On sait juste qu'elle est une princesse éthiopienne. Pour certains spécialistes, c'est, semble-t-il, elle, qui lui donne un fils : Nékao Ier, roi de -672 à -664, mais son successeur direct Néchepso est aussi supposé fils de Stephinates, l'un comme l'autre étant, dans tous les cas, des précurseurs de la XXVIe dynastie.

Notes et référencesModifier