Stephen Mandel

personnalité politique canadienne

Stephen Mandel
Illustration.
Stephen Mandel en 2013.
Fonctions
Chef du Parti de l'Alberta

(1 an, 4 mois et 3 jours)
Prédécesseur Greg Clark
Successeur Jacquie Fenske (intérim)
Barry Morishita
Ministre de la Santé de l'Alberta

(8 mois et 9 jours)
Premier ministre Jim Prentice
Gouvernement Prentice
Prédécesseur Fred Horne
Successeur Sarah Hoffman
34e Maire d'Edmonton

(9 ans et 3 jours)
Prédécesseur Bill Smith
Successeur Don Iveson
Membre de l'Assemblée législative de l'Alberta

(6 mois et 8 jours)
Élection
(partielle)
Circonscription Edmonton–Whitemud
Législature 28e
Prédécesseur Dave Hancock
Successeur Bob Turner
Biographie
Nom de naissance Jason Thomas Kenney
Date de naissance (77 ans)
Lieu de naissance Windsor (Ontario, Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Association progressiste-conservatrice de l'Alberta (jusqu'en 2017)
Parti de l'Alberta (depuis 2018)
Conjoint Lynn Mandel
Diplômé de Université Miami
Université de Windsor
Profession Homme d'affaires

Signature de Stephen Mandel

Stephen Mandel, né le , est un homme politique canadien, maire d'Edmonton de 2004 à 2013 et chef du Parti de l'Alberta de 2018 à 2019.

BiographieModifier

Après avoir vécu à Windsor en Ontario, il s'installe à Edmonton en 1972[1].

Mandel possède le parc de maisons mobiles Strathcona County’s Lakeland Village[2].

Il est ministre de la Santé de l'Alberta de 2014 à 2015 sous le gouvernement du premier ministre Jim Prentice et a été le maire d'Edmonton de 2004 à 2013. Le Conseil Municipal de Mandel a été responsable d'un grand nombre de réalisations d'infrastructure: expansion des lignes LRT, construction d'une nouvelle patinoire pour les Oilers d'Edmonton[3]. La ville est l'une des six villes d'accueil de la Coupe du monde féminine de football 2015[4]. Mandel a proclamé le centième anniversaire de la bibliothèque publique d'Edmonton « le jour de la bibliothèque publique d'Edmonton » délivrant l'adhésion gratuite à la bibliothèque[5],[6]. Pour répondre aux besoins de la communauté autochtone d'Edmonton, la ville a conduit le Edmonton Urban Aboriginal Accord Initiative Project[7],[8]. En 2011 Mandel a instauré la Community Sustainability Task Force pour aborder les problèmes auxquels se heurtent les districts d'Edmonton. L'organisation a fait un rapport sur les recommandations (par le biais du rapport ELEVATE)[9].

En 2012 Mandel se lance dans une mission commerciale pour rencontrer les leaders du business et les leaders municipaux d'Asie, et assurer la place d'Edmonton dans le commerce mondial de l'énergie et du business[10].


Entrée en politiqueModifier

Avant d'être élu dans le Conseil Municipal, Mandel se présentait pour le poste du Commissaire d'école[11]. Il a été d'abord élu au conseil municipal en 2001 en tant que conseiller pour le Ward 1. En 2004 il est devenu maire en battant son adversaire Bill Smith, maire d'Edmonton de trois termes[12]. Mandel ne candidate pas pour un quatrième mandat et quitte le bureau du maire d'Edmonton le [13],[14].

Politique de provinceModifier

Mandel a été nommé ministre de la Santé par le premier ministre d'Alberta Jim Prentice en automne 2014[15].

Notes et référencesModifier

  1. « Welcome to the Jewish Independent », sur www.jewishindependent.ca, (version du 30 octobre 2007 sur l'Internet Archive)
  2. (en-CA) Edmonton Sun et News, « Mayor Mandel says the trailer park he owns in Sherwood Park won’t flood anymore after a weir is installed | Edmonton Sun », (consulté le )
  3. « Edmonton council votes to bring back Oilers arena deal | NHL | Sports… », sur archive.is, (consulté le )
  4. https://web.archive.org/web/20130603222423/http://edmonton.ca/city_government/news/2012/edmonton-named-as-host-city-for-womens-world-cup-canada-2015.aspx
  5. (en) « Global News | Latest & Current News - Weather, Sports & Health News », sur Global News (consulté le )
  6. http://www.cbc.ca/news/canada/edmonton/story/2013/03/12/edmonton-library-centennial-celebrations.html
  7. « Edmonton Urban Aboriginal Accord Initiative Project (2005-2006) :: City of Edmonton », sur edmonton.ca, (version du 8 mai 2013 sur l'Internet Archive)
  8. « Wayback Machine », sur www.aboriginal-edmonton.com, (version du 28 août 2008 sur l'Internet Archive)
  9. « Non-Existent Domain », sur www.actiontoendpovertyinalberta.org, (version du 3 mars 2016 sur l'Internet Archive)
  10. « Mayor Leads China Mission Promoting Edmonton’s Industrial Business, Environmental Leadership :: City of Edmonton », sur edmonton.ca, (version du 3 juin 2013 sur l'Internet Archive)
  11. « ARCHIVES CANADA », sur www.archivescanada.ca, (version du 5 octobre 2013 sur l'Internet Archive)
  12. « Welcome to the Jewish Independent », sur www.jewishindependent.ca, (version du 30 octobre 2007 sur l'Internet Archive)
  13. (en) Breanna Karstens-Smith, « Mandel reflects on his time as Mayor », sur Edmonton, (consulté le )
  14. (en) Angelique Rodrigues, « Remembering Edmonton Mayor Stephen Mandel », Edmonton Sun,‎ (lire en ligne).
  15. Gary Mason, « Premier Jim Prentice shrinks Alberta cabinet, appoints two outsiders », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne, consulté le )

Lien externeModifier