Stationnement en Allemagne

La réglementation du stationnement des véhicules en Allemagne s’inscrit dans le cadre des prescriptions internationales, mais est spécifique dans ses modalités d’application[1].

Arrêt et stationnementModifier

Un véhicule est considéré comme en stationnement lorsqu'il est immobilisé pendant plus de trois minutes, ou lorsque le conducteur quitte le véhicule.

L'arrêt est notamment interdit dans l'entrée ou en face de l'entrée d'une station de pompiers et aux emplacements de taxis.

Le stationnement est notamment interdit non seulement devant les accès carrossables, mais également dans une rue étroite, en face de ces accès.

Les remorquesModifier

Une remorque ou caravane non accouplée ne peut pas être mise en stationnement dans un lieu public pendant plus de deux semaines.

Les zones naturellesModifier

Un triangle sur pointe, bordé de vert, comportant le symbole d'un aigle en vol et les mots « Landschafts-Schutzgebiet » signale une zone de protection de la nature : le stationnement y est interdit sur la chaussée et en dehors des emplacements autorisés.

Signalisation verticaleModifier

Panneaux locauxModifier

Les panneaux locaux d'indication ou de prescription qui suivent s'appliquent à un endroit spécifique ou un bord de chaussée.

Panneaux zonauxModifier

Les panneaux qui suivent s'appliquent à l'ensemble des espaces ouverts à la circulation publique situés dans une zone délimitée par ces panneaux.

Signalisation horizontaleModifier

 
Ligne zigzag d'arrêt de bus

Des lignes en zigzag sur la chaussée indiquent une zone où l'arrêt et le stationnement sont interdits.

NotesModifier

Articles connexesModifier