Stéphanie Sauget

historienne française spécialiste du XIXe siècle

Stéphanie Sauget, née en 1976, est une historienne française spécialiste de l'histoire contemporaine. Ses thèmes de prédilection sont l'histoire ferroviaire[1], et l'histoire des imaginaires sociaux et spatiaux[2].

BiographieModifier

Après un passage à l'École normale supérieure de Saint-Cloud et des études d'histoire à université Panthéon-Sorbonne, Stéphanie Sauget a fait une maîtrise d'histoire médiévale, puis un doctorat portant sur les gares parisiennes au XIXe siècle, sous la direction de l'historien Dominique Kalifa[3]. Elle a par ailleurs collaboré avec France Culture et France Inter pour différentes émissions, comme Les Lundis de l'Histoire, Concordances des Temps, ou encore La Fabrique de l'histoire[4], et avec différentes revues et sites spécialisés[2]. Elle est depuis 2013 maître de conférence à l'Université François-Rabelais de Tours, et est membre du CeTHiS, le Centre Tourangeau d'Histoire et d'études des Sources.

Elle est l'une des 229 signataires de la pétition contre la venue de l'historien Marcel Gauchet aux Rendez-vous de l'Histoire de Blois 2014[5].

RecherchesModifier

Spécialiste du XIXe siècle, Stéphanie Sauget a orienté ses recherches sur l'histoire des espaces sociaux, en traitant particulièrement des gares et des chemins de fer dans l'Europe de l'industrialisation. Elle travaille aussi sur l'imaginaire de cette époque, à travers les représentations des mythes[6], comme les vampires ou les maisons hantées[7]. Enfin, conjuguant tous ces thèmes, ses recherches portent sur les lieux, vus à la fois comme des révélateurs sociaux et culturels mais aussi comme des laboratoires et des matrices de représentations et de comportements[8].

Principaux ouvragesModifier

  • À la recherche des pas perdus : une histoire des gares parisiennes au XIXe siècle, Paris, Tallandier, 2009.
  • Histoire des maisons hantées : France, Grande-Bretagne, États-Unis (1780-1940), Paris, Tallandier, 2011.
  • Les Âmes errantes (direction), Creaphis, 2012.
  • Voisiner : Mutations urbaines et construction de la cité du Moyen Âge à nos jours (direction), Tours, Presses universitaires François Rabelais, coll. « Villes et Territoires », 2018, 296 p., (ISBN 978-2-86906-684-7)

Notes et référencesModifier

  1. « Exposition/Conférence. "Bons baisers de Paris" - Rails et histoire », sur www.ahicf.com (consulté le 14 janvier 2016)
  2. a et b « Stéphanie Sauget | CeTHiS », sur cethis.hypotheses.org (consulté le 21 décembre 2015)
  3. « À la recherche des Pas Perdus. Dans la matrice des gares parisiennes, (...) - Rails et histoire », sur www.ahicf.com (consulté le 21 décembre 2015)
  4. « Stéphanie Sauget - agrégée et docteur en Histoire contemporaine - France Culture », sur www.franceculture.fr (consulté le 21 décembre 2015)
  5. « Rendez-vous de l'histoire de Blois, la rébellion continue », sur Libération.fr (consulté le 21 décembre 2015)
  6. « Les vampires attaquent ! », sur www.laviedesidees.fr (consulté le 21 décembre 2015)
  7. Nicole Edelman, « Stéphanie SAUGET, Histoire des maisons hantées. France, Grande-Bretagne, États-Unis – 1780-1940, Paris, Tallandier, 2011, 269 p. (ISBN 978-2-84734-679-4) », Revue d'histoire du XIXe siècle. Société d'histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle,‎ , p. 185-187 (ISSN 1265-1354, lire en ligne, consulté le 21 décembre 2015)
  8. « Stéphanie Sauget / France Inter », sur France Inter (consulté le 21 décembre 2015)

Liens externesModifier