Ouvrir le menu principal

Southern Comfort (liqueur)

film américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Southern Comfort.

Southern Comfort
Image illustrative de l’article Southern Comfort (liqueur)
Logo du Southern Comfort

Pays d’origine États-Unis
Ville d’origine Nouvelle-Orléans
Société Sazerac Company
Date de création 1874
Degré d'alcool 50 %, 35 % et 21 %
Couleur Ambré
Site web http://www.southerncomfort.com

Le Southern Comfort (souvent abrégé en SoCo) est une liqueur américaine faite à partir d'alcool rectifié et de fruits, d'épices et des arômes de whisky. La recette originale a été créée par le barman Martin Wilkes Heron (en) à La Nouvelle-Orléans en 1874[1]. La recette est actuellement détenue par la Sazerac Company. Bien que la recette originale contenait du whisky, le Southern Comfort actuel n'en contient plus à l'exception de la cuvée spéciale « Special reserve ».

Le Southern Comfort est disponible à différents degrés d'alcool : 50 %, 35 % et 21 %.

HistoireModifier

 
une bouteille de Southern Comfort

Southern Comfort a été créé par le barman Martin Wilkes Heron (en) (1850–1920), en 1874 au McCauley’s Tavern dans le quartier français de La Nouvelle-Orléans, en Louisiane[1]. D'après l'office du tourisme de La Nouvelle-Orléans, le McCauley's Tavern était juste à côté de la rue Bourbon, et le nom original de cette boisson était Cuffs and Buttons (boutons de manchettes et boutons)[2].

Heron déménage à Memphis (Tennessee) en 1889. Après avoir breveté sa boisson, il commence à vendre des bouteilles avec le slogan « None Genuine But Mine »[2] et « Two per customer. No Gentleman would ask for more. » Le Southern Comfort gagna la médaille d'or de l'exposition universelle de 1904 à St. Louis (Missouri).

Dans l'épisode de The Thirsty Traveler (en), A River of Whiskey, l'historien Chris Morris décrit la recette originale du Southern Comfort : « Heron commença par un bourbon de bonne qualité et il ajouta un pouce de gousse de vanille, le quart d'un citron, la moitié d'un bâton de cannelle, quatre clous de girofle, quelques cerises, et un peu d'orange. Il laissa macérer ce mélange quelques jours. A la fin de la macération, il ajouta un peu de miel.»[3]

Depuis les années 1930, l'image de la marque Southern Comfort est une lithographie d'Alfred Waud représentant la maison de la Woodland Plantation (en) sur les rives du Mississippi, dans le West Pointe a la Hache, Louisiana (en).

La bâtisse de la Woodland Plantation (en) est enregistrée dans le Registre national des lieux historiques, et est actuellement une chambre d'hôtes.

La société Brown-Forman achète la marque en 1979 et la revend à la Sazerac Company (en) en 2016.

CocktailsModifier

Le Southern Comfort est utilisé dans de nombreux cocktails dont le Alabama Slammer (en).

Le cocktail Scarlett O'Hara est un des premiers cocktails basé sur le Southern Comfort, qui a été créé en 1939, en hommage au personnage de Scarlett O'Hara, lors de l'adaptation cinématographique d'Autant en emporte le vent. Ce cocktail contient du Southern Comfort, du jus de canneberge et un zeste de citron[4].

Culture populaireModifier

Francis Cabrel parle de « bouteilles de Southern Comfort » dans le refrain de sa chanson Question d'équilibre de l'album Quelqu'un de l'intérieur.

On peut également entendre Dave du groupe américain Aer dire « Sippin' on my SoCo(Southern Comfort) » dans le refrain de la chanson Floats my Boat, chanson la plus connue du groupe.

Le Southern Comfort était la boisson favorite de Janis Joplin et Jim Morrison.

Le personnage principal du roman Chantier de Stephen King boit du Southern Comfort avec du 7Up.

La chanson d'Amanda Palmer, Leeds United sur l'album Who killed Amanda Palmer , mentionne également la boisson : "Who needs love when there's southern comfort".

Dans le film Air America, on entend le personnage joué par Mel Gibson dire "I was fighting to defend... chicken BBQs and weinee roasts, and Ray Charles songs and drinkin' Southern Comfort till you passed out behind the bar."

Notes et référencesModifier

  1. a et b « New Orleans Restaurants & Cuisine: Southern Comfort » (consulté le 16 mars 2012)
  2. a et b « Our Local Products » (consulté le 16 mars 2012)
  3. Épisode A River of Whiskey, 402e épisode de la quatrième saison de la série The Thirsty Traveler. Autres crédits : Kevin Brauch. Visionner l'épisode en ligne
  4. « History of Southern Comfort », CocktailTimes.com (consulté le 9 septembre 2012)

Liens externesModifier