Sophia Publications

Sophia Publications
Création 01/03/1956 immatriculation sté
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Jean Perdriel (depuis 2014)
Activité Édition de revues et périodiques (code 5814Z)
Effectif 72 en 2017
SIREN 562029223
Site web www.sophiapublications.frVoir et modifier les données sur Wikidata

Fonds propres -58 900 € en 2017 (négatifs)
Chiffre d'affaires 14 647 100 € en 2017
Résultat net -1 216 100 € en 2017

Sophia Publications[1] est un éditeur français de magazines[2],[3].

Sophia Publications publie les magazines suivants : Historia, L'Histoire, La Recherche et Le Nouveau Magazine littéraire [2],[3].

HistoireModifier

Sophia Publications était une filiale du Groupe Artémis, propriété de François-Henri Pinault[2],[3].

En , la majorité du capital a été repris par les investisseurs : Maurice Szafran, Thierry Verret et Gilles Gramat[2],[3].

En automne 2014, Claude Perdriel prend le contrôle de la société[3],[4].

Fin 2014 Sophia Publications est en difficulté, en partie en raison d'une baisse d'activité[2],[3].

Le 28 janvier 2015, elle est placée en redressement judiciaire mais obtient le 2 juin 2016 la signature d'un plan de continuation[1].

Le 13 décembre 2017, Claude Perdriel annonce qu'il acquiert 100 % des parts de Sophia Publications[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « identité et bilans de la sté : 562029223 », sur www.societe.com (consulté le 14 juin 2019)
  2. a b c d et e L'éditeur du "Magazine Littéraire" et d'"Historia" en "redressement judiciaire", L'Express, le 4 février 2015
  3. a b c d e et f Sophia Publications en "redressement judiciaire", La Croix, le 5 février 2015
  4. a et b BFM BUSINESS, « Le propriétaire de Challenges rentre pleinement dans l'Histoire », sur BFM BUSINESS, (consulté le 14 juin 2019)