Ouvrir le menu principal

Sondage de décompression

Sondage de décompression de la Fosse Balive (puits unique, de la Compagnie des mines d'Anzin à Vieux-Condé, dans le Nord-Pas-de-Calais.

Un sondage de décompression est un dispositif constitué :

  1. d'une canalisation traversant les remblais d’un puits ou d'un sondage reliant d'anciens travaux miniers à la surface,
  2. d'un système sécurisé d'évacuation de méthane minier (grisou), faisant office de soupape et d’arrête-flamme[1].
  3. d'un dispositif de mise en sécurité du site pour le public (périmètre de sécurité d'au moins 15 m à partir de la canalisation, matérialisé par une clôture et signalé par des pancartes)[1].

Il est destiné à évacuer du méthane se désorbant du charbon à la suite de travaux miniers ou de désordres du sous-sol, mais peut aussi évacuer d'autres gaz dont du radon se formant naturellement. Il doit être capable de supporter un éventuel phénomène de dégagement instantané[2].

En Europe, en FranceModifier

 
Fosse Saint-Louis des mines d'Aniche.
 
Sondage de décompression Fosse Saint Pierre de la Compagnie des mines d'Anzin.
 
Il est interdit de fumer à proximité de l'évent en raison du caractère inflammable, voire explosif du méthane (Fosse Agache de la Compagnie des mines d'Anzin).
 
Une clôture et porte fermée protège de l'accès à la zone de danger (Fosse Bleuse Borne de la Compagnie des mines d'Anzin.
 
version à muret de brique (Fosse Balive de Vieux-Condé.

Ils doivent répondre au classement des zones à risque de formation d'une atmosphère explosive (Cf. directive européenne 1999/92/CE transposée en droit français par plusieurs décrets ministériels)[1].

Les sondages de décompression sont nombreux dans les anciens bassins miniers faisant l'objet d'un suivi, dont en France (la DREAL en surveillait 73 dans le bassin houiller du Nord-Pas-de-Calais en 2012[3]. Dans cette région, 249 communes sont concernées par d’éventuels aléas miniers[3], avec 876 ouvrages débouchant en surface (dont seuls un peu plus de 50 % sont matérialisés). Le diamètre de ces ouvrages est compris entre 1,2 et 6,8 m, pour une profondeur de 5 m à 1,18 km)[3].

C'est l'une des mesures de sécurité à mettre en place et à suivre dans le cadre de l'après-mine en France dans le cadre d'une loi votée en 1999 dite loi « après-mines » qui a notamment introduit les PPRM (plans de prévention des risques miniers) impliquant une prise en compte des risques liés aux exploitations minières dans les documents d’urbanisme[4].

VocationsModifier

C'est dans tous les cas un exutoire permanent du gaz (au fur et à mesure de son émergence) et un outil et lieu de « surveillance et traitement de l’aléa lié aux gaz de mine »[3].

Il peut éventuellement être associé à

  • un dispositif (piézomètre) destiné à surveiller les variations de niveau du plafond de la nappe.
  • un dispositif de mesure de débit de gaz (les débits attendus varient de 0 à 1 500 Nm3/h)[1]
  • un dispositif de mesure de la pression absolue de manière à pouvoir vérifier que le gaz est correctement évacué[1] ;
  • une vanne d'arrêt ;
  • un système de prélèvements occasionnels ;
  • un système d'alerte...
  • un éventuel système de prélèvements automatique ou d'analyse en continu du gaz, etc.

LocalisationModifier

L'emplacement de la plupart des sondages de décompression a été déterminé par une évaluation des risques. Ils sont souvent forés sur un point critique (généralement un point haut du réservoir sous-jacent de gaz de mine pour « passivement » décomprimer en continu le réservoir[1].

Ils peuvent être installés sur :

  • un site minier en attente d'exploitation (dans un sous-sol très grisouteux) ;
  • plus généralement sur d'anciens sites miniers où existe encore un risque d'accumulation de grisou (dégazage spontané du gaz de couche adsorbé dans la matrice du charbon ou de roches charbonneuses.

Il est souvent associé à d'anciens carreaux ou puits de mines. Il peut être géographiquement situé n'importe où, en ville ou au cœur d'une forêt, selon l'histoire minière du sous-sol.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f D. ref>D Nimsgern, JP Schumarcher, P Hanocq, A Pauly et A Gohn (2012) Gestion de l'aléa gaz sur une mine de charbon en phase d’ennoyage ; Manuscrit auteur, publié dans Congrès international sur la gestion des rejets miniers et l'après mine (GESRIM), Marrakech : Maroc (2012) Ref : HAL-00824315, version 1 - 21, pdf 5 pages, mai 2013]
  2. Jarlier MM (1936). Le Mécanisme des dégagements instantanés. Section des mines..., 1, 138.
  3. a b c et d « Les Risques miniers dans le Bassin Houiller du Nord–Pas-de-Calais »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), par Pierre-Yves GESLOT de la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement ; S3PI du Hainaut-Cambresis-Douaisis ; Prouvy - Rouvignies ; 1er octobre 2012
  4. voir article R 562-7 du code de l’environnement

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Besnard K. & Pokryszka Z. (2005) - « Gases emission monitoring in a post-mining context »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) - Actes du Colloque international Après-mine 2005, 16-17 novembre, Nancy (France), PDF, 11p
  • (en) Bloomfield RA (US dep. interior, bureau mines) (1984) Current research into the potential for utilization of mine waste ; Journal of testing and evaluation, vol. 12, no 2, p. 119–122 (5 ref.) (ISSN 0090-3973) (« résumé avec cat.inist/CNRS »)
  • (en) Burrel R., Friel S. (1996) – The effect of mine closure on surface gas emission – Proc. of the conference on the environmental management of mine operations – IBC (eds), Londres (UK)
  • (en) Coal Directorate of the Commission of the European Communities (1980) - Firedamp Drainage – Handbook for the coalmining industry in the European Community – Verlag Glückauf, Essen (Allemagne) – (ISBN 3 7739 0254 9)
  • (en) Couillet J.-C., Pokryszka Z., Tauziède C., Prince M. (1998) - Mathematical model for firedamp reservoirs - Proc. of the International Conference on Coal-bed Methane Technologies of Recovery and Utilisation – GIG (eds) – Katowice (Pologne)
  • (fr) Degas M. and Wojtkowiak F. (2003) - Stabilité de la surface après l'exploitation totale du charbon et l'arrêt des pompages d'exhaure minière, Actes du Colloque International Après-mine 2003, 5-7 February 2003, Nancy (France)
  • (en) Didier C. et Leloup J. (2005) – The MRPP: A powerful operational regulatory tool to prevent and manage post-mining risk - Actes du Colloque International Après-mine 2005, 16-17 novembre, Nancy (France)
  • (fr) Gunther J. (1965) - Mécanisme et prévision du dégagement grisouteux – Publication CERCHAR no 1588, Verneuil-en-Halatte (France) Jackson N.W. (2000) – Our mining heritage – Presidential address de livered to the North-East branch of the Institution of Mining a nd Metallurgy on 21 Oct. 1999 at Newcastle upon Tyne (UK) – IM&M – July 2000 - p. 185–190
  • (en) Kral V., Paletnik M, Novotny R. (1998) - Methane from closed-down mines in the soil – Proc. of the International Conference on Coal-b ed Methane Technologies of Recovery and Utilisation – GIG (eds) – Katowice (Pologne)
  • (fr) Łukowicz K. & Walter P. (2000) – Prévision et prévention du risque lié au grisou à la surface de mines fermées – Bulletin de l’Institut Central des Mines, Gornictwo no 1, ISSN 1507-5206, Katowice (en polonais).
  • (en) Novotny R., Platenik M., Takla G., Kral V. (2001) – Reduction of uncontrollable mine gas emission in the Czech part of Upper Silesian hard coal basin devastated by past mining activity - Proc. of the 7 th international mine ventilation congress – Research & Development Center EMAG (eds) – Cracovie (Pologne) – (ISBN 83 913109 1 4)
  • (en) Pokryszka Z. (1992) - Estimation of the extension of the zone of increased permeability in the goaf. Application to mine gas drainage techniques - Workshop on the recovery and end- use of coal-bed methane – Katowice (Pologne)
  • (en) Pokryszka Z., Tauziède C. (1999) - Method of measuring surface emission of methane - Proc. of the International Conference on Latest Achievements in the Field of Mine Ventilation - Fire and Methane Hazard Fighting - GIG (eds) - Katowice-Szczyrk (Poland) * (en) Pokryszka Z., Tauziède C. (2000) - Evaluation of gas emission from closed mines surface to atmosphere – Proc. of the 6 th international conference on environmental issues and management of waste in energy and mine ral production, Calgary (Canada) – Balkema (eds) – (ISBN 90 5809 085 X)
  • (en) Prokop P. (2001) – Gas leak effects on environment of Ostrava basin - Proc. of the 7 th international mine ventilation congress – Research & Development Center EMAG (eds) – Cracovie (Pologne) – (ISBN 8391310914)
  • (en) Robinson R. (2000) - Mine gas hazards in the surface environment . Transactions of the institution of mining and metallurgy, section A, Mining technology, vol 109, septembre-décembre 2000, p. 228–238.
  • (en) Sizer K., Creedy D., Sceal J. (1996) - Methane and other gases from disused coal mines: the planning response – Technical report for the depart ment of the environment – Wardell Armstrong – The Stationery Office (eds) – Londres (UK)
  • (fr) Tauziède Christian et Pokryszka Zbigniew (2002), Évaluation du risque d'émission de gaz à la surface du sol par les anciennes mines de charbon et mesures préventives ; JNGG 2002, 8 et 9 octobre 2002, Nancy, PDF, 12p