Sonate K. 438

sonate de Domenico Scarlatti
Sonate K.438
fa majeuralla breve, Allegro, 104 mes.
K.437K.438 → K.439
L.380L.381 → L.382
P.466P.467 → P.468
F.295F.296 → F.297
X 20 ← Venise X 21 → X 22
XII 8 ← Parme XII 9 → XII 10
II 27Münster II 28 → II 29

La sonate K. 438 (F.296/L.381) en fa majeur est une œuvre pour clavier du compositeur italien Domenico Scarlatti.

PrésentationModifier

La sonate K. 438, en fa majeur, notée Allegro, forme une paire avec la sonate précédente. Après une sonate à l'écriture sévère, se présente une sonate aux ritournelles simples[1].


 
Premières mesures de la sonate en fa majeur K.438, de Domenico Scarlatti.


Le manuscrit principal est le numéro 21 du volume X de Venise (1755), copié pour Maria Barbara ; les autres sont Parme XII 9 et Münster II 28[2].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

InterprètesModifier

La sonate K. 438 est défendue au piano, notamment par Carlo Grante (2016, Music & Arts, vol. 5) ; au clavecin par Scott Ross (1985, Erato)[3], Sergio Vartolo (Bongiovanni), Richard Lester (2003, Nimbus, vol. 4), Pieter-Jan Belder (Brilliant Classics, vol. 10) et Ewald Demeyere (2007, Accent).

Notes et référencesModifier

  1. Chambure 1985, p. 222.
  2. Kirkpatrick 1982, p. 471.
  3. Victor Tribot Laspière, « Au Château d’Assas, sur les traces de Scott Ross et de Scarlatti », sur France Musique, (consulté le 18 septembre 2019)

SourcesModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externesModifier