Sommet entre la Russie et les États-Unis à Helsinki en 2018

réunion entre Donald Trump et Vladimir Poutine à Helsinki (Finlande) le 16 juillet 2018

Sommet entre la Russie et les États-Unis à Helsinki en 2018
Poignée de main entreVladimir Poutine et Donald Trump.
Poignée de main entre
Vladimir Poutine et Donald Trump.

Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Localisation Helsinki
Coordonnées 60° 10′ 24″ nord, 24° 56′ 55″ est
Date
Participant(s) Donald Trump (président des États-Unis)
Vladimir Poutine (président de la Russie)

Géolocalisation sur la carte : Finlande
(Voir situation sur carte : Finlande)
Sommet entre la Russie et les États-Unis à Helsinki en 2018
Géolocalisation sur la carte : Helsinki
(Voir situation sur carte : Helsinki)
Sommet entre la Russie et les États-Unis à Helsinki en 2018

Le sommet entre la Russie et les États-Unis à Helsinki est la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine , respectivement président des États-Unis et président de la Russie. Il s'agit d'un sommet politique entre les deux chefs d’États qui a lieu à Helsinki, capitale de la Finlande, le [1].

Ce sommet est l'occasion pour les deux Chefs d'Etat d'aborder des questions concernant la dénucléarisation, la crise syrienne ou encore de mettre en place des "accords culturels". Ce sommet est marqué par une remise symbolique de Vladimir Poutine à Donald Trump lui signifiant "la balle est dans votre camp" concernant la question syrienne. Ce sommet est en cela significatif d'une volonté de rapprochement entre les deux Puissances mais suscita de vives réactions sur la scène intérieure américaine.

DélégationsModifier

États-UnisModifier

RussieModifier

GalerieModifier

RéactionsModifier

Le sénateur républicain John McCain a affirmé au sujet de Donald Trump qu'« aucun président ne s’est jamais aplati de manière si abjecte devant un tyran ». Selon le journaliste Stephen F. Cohen, cette position traduit la montée du sentiment antirusse et la diabolisation de l’adversaire à l’œuvre dans les médias américains : « Le principe de parité, selon lequel les deux parties ont des intérêts légitimes, n’existe plus »[2].

RéférencesModifier

  1. Isabelle Mandraud et Gilles Paris, « Vladimir Poutine domine la rencontre d’Helsinki face à Donald Trump », sur Le Monde, (consulté le 18 juillet 2018).
  2. Hélène Richard, « War with Russia ? From Putin & Ukraine to Trump & Russiagate », sur Le Monde diplomatique,

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier