Soga no Umako

dirigeant du Japon médiéval
Soga no Umako
Image dans Infobox.
Fonction
Ōomi (d)
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
蘇我馬子Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Fratrie
Sakaibe no Marise (en)
Oane-no-kimi (d)
Soga no KitashihimeVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Futohime (d)
鎌足姫 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Soga no Zentoko (d)
Kawakami no Iratsume (d)
Tojiko no Iratsume (d)
Soga no Emishi
Soga no Kuramaro (d)
蘇我法提郎女 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Tennōki (d), Kokki (d), Omi Muraji Tomo no Miyatsuko Kuni no Miyatsuko Momo Amari Yaso Tomonoo Awasete Ōmi Takara Domo no Moto tsu Fumi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Ishibutaikofun.jpg
Le kofun d'Ishibutai, tombe supposée de Soga no Umako.

Soga no Umako (蘇我 馬子?), né vers 551 et mort le est un membre du clan Soga, fils de Soga no Iname. Il conduit d'importantes réformes politiques avec le prince Shōtoku sous les règnes de l'empereur Bidatsu et de l'impératrice Suiko. Il permet au clan Soga d'obtenir des postes au gouvernement de l'empereur, grâce au mariage de ses filles avec des membres de la famille royale. Son épouse principale est une fille de Mononobe no Ogusi et sœur de Mononobe no Moriya. Il est le père d'Emishi et Kuramaro, qui continuent la lignée, et de trois filles : Kahakami no Iratsume, consort de l'empereur Sushun en 587, puis mariée en 592 à Yamato no Aya no Atahe no Koma ; Tojiko no Iratsume, consort du prince Shōtoku ; et Hode no Iratsume, consort de l'empereur Jomei.

On suppose que le kofun d'Ishibutai à Asuka est la tombe de Soga no Umako.

Notes et référencesModifier