Ouvrir le menu principal
Société française de numismatique
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaine d'activité
Siège social
Pays
Langue
Organisation
Fondateur
Président
Catherine Grandjean
Secrétaire général
Franck Wojan
Publication
Revue Numismatique[1]
Site web

La Société française de numismatique est une société française, œuvrant dans le domaine de la numismatique.

Sommaire

HistoriqueModifier

Dès le début de la Renaissance, les princes et humanistes s’intéressent à la numismatique antique et constituent des collections de monnaies au sein de leurs cabinets d’antiquités. Le Cabinet de Louis XIV, installé d’abord  à Versailles puis à Paris, est à l’origine de l’actuel Cabinet des Médailles de la Bibliothèque nationale de France. À partir du XIXe siècle, cet intérêt s’étend aux monnaies nationales, et voit se développer un milieu d’amateurs éclairés, désireux de pouvoir débattre et communiquer leurs découvertes. La Revue de la numismatique française est créée en 1836 par deux membres de la « Société royale des antiquaires de France et de plusieurs autres Sociétés archéologiques françoises et étrangères ». La Revue étant aujourd’hui la propriété de la Société Française de Numismatique, on peut considérer que sa création est le premier acte de son histoire.

Le projet d’une société savante dont l’objet serait uniquement la numismatique, avait été formé dès la première année de la Revue. Elle est fondée en 1865 sous le nom de « Société Française de Numismatique et d’Archéologie » par Ernest Gariel, Ernest Lecomte, l’abbé Marchant, Jules Roman et Gustave Ponton d’Amécourt, qui sera son premier président. La société fonctionne alors comme un club, qui se réunit au début quatre fois par mois dans ses locaux, comprenant une bibliothèque et une petite collection de monnaies, près du Boulevard Saint-Germain. Le nombre des membres croît rapidement, pour atteindre 650 en 1869, avant de vivre entre 1860 et 1880, une période de crise marquée par un déclin du nombre des membres et des difficultés financières.

À partir du milieu des années 1880, un rapprochement avec le Cabinet des médailles et un renouveau dans les publications (3e série de la Revue Numismatique) permet de surmonter ces difficultés. En 1897, la Société se dote de nouveaux statuts et devient la Société Française de Numismatique, et développe ses liens avec les sociétés étrangères, mais aussi avec la Sorbonne et la Monnaie de Paris. Elle est reconnue en 1924 d’utilité publique. Malgré une interruption de ses activités due à la guerre, un bureau provisoire est reconstitué en 1941, et la Société s’installe définitivement en 1945 au Cabinet des Médailles (maintenant département des Monnaies, médailles et antiques) de la Bibliothèque nationale de France. La même année commence la publication du Bulletin de la Société, qui rend compte des travaux présentés lors des séances mensuelles et des actualités. En 1958, la Société devient propriétaire de la Revue Numismatique, et en 1982, elle entreprend la publication des Trésors antiques de la France (TAF).

Les réunions ont actuellement lieu dans la salle des Commissions de la Bibliothèque nationale de France, et rassemblent autour d’un même champ d’intérêt des collectionneurs, des numismates professionnels, des conservateurs de collections publiques, des chercheurs du CNRS, des universitaires… Tous les numismates français importants ont été ou sont membres de la Société, et souvent ont fait partie de son bureau. Depuis 1956 sont également organisées des Journées numismatiques, qui se tiennent chaque année auprès d’une société de province et de ses collections.

Liste des présidents de la SociétéModifier

  • 1865/1888 G. Ponton d’Amécourt
  • 1889/1890 J. de Rougé
  • 1890/1892 A. de Belfort
  • 1892/1893 E. Caron
  • 1893/1894 M. de Marchéville
  • 1894/1895 E. Caron
  • 1895/1896 M. de Marchéville
  • 1896/1898 P. Bordeaux
  • 1898/1900 H. de Castellane
  • 1900/1902 M. de Marchéville
  • 1902/1903 H. de Castellane
  • 1903/1905 A. Blanchet
  • 1905/1907 P. Bordeaux
  • 1907/1909 A. Babut
  • 1909/1911 L. Sudre
  • 1911/1912 A. Blanchet
  • 1912/1914 A. Babut
  • 1914/1916 F. Allotte de la Fuÿe
  • 1916/1918 A. Dieudonné
  • 1918/1920 H. de Castellane
  • 1920/1922 F. Allotte de la Fuÿe
  • 1922/1924 A. Bouclier
  • 1924/1926 J. Bailhache
  • 1926/1928 R. Richebé
  • 1928/1929 Ph. Moricand
  • 1929/1931 E. Cazalas
  • 1931/1932 Ch. Prieur
  • 1932/1933 J. Bailhache
  • 1933/1935 J. Coudurier de Chasseigne
  • 1935/1937 E. H. Albert de Bary
  • 1937/1939 E. Cazalas
  • 1939/1941 Henri Rolland
  • 1941/1942 A. Blanchet
  • 1942/1944 Jean Babelon
  • 1944/1946 P. Le Gentilhomme
  • 1946/1947 H. Longuet
  • 1947/1948 M. Baille
  • 1948/1949 H. Longuet
  • 1949/1951 P. Prieur
  • 1951/1953 H. Longuet
  • 1953/1955 J. Mazard
  • 1955/1957 M. Dayet
  • 1957/1959 Jean Tricou
  • 1959/1961 J. Lafaurie
  • 1961/1963 J. Heurgon
  • 1963/1965 J. Parent
  • 1965/1967 P. Bastien
  • 1967/1969 J. Yvon
  • 1969/1971 Hans-Georg Pflaum
  • 1971/1973 J. Guey
  • 1973/1975 L. Chaurand
  • 1975/1977 F. Dumas
  • 1977/1979 André Chastagnol
  • 1979/1981 D. Nony
  • 1981/1983 Hélène Huvelin
  • 1983/1985 Michel Christol
  • 1985/1987 Claude Brenot
  • 1987/1989 Xavier Loriot
  • 1989/1991 Robert Étienne
  • 1991/1993 Michel Dhénin
  • 1993/1995 Sylvie de Turckheim-Pey
  • 1995/1997 Olivier Picard
  • 1997/1999 Jean Hiernard
  • 1999/2001 Christian Augé
  • 2001/2003 Hubert Zehnacker
  • 2003/2006 Marc Bompaire
  • 2006/2009 Georges Gautier
  • 2009/2012 Jean-Pierre Garnier
  • 2012/2015 Ariane Bourgeois
  • 2015/2018 Michel Amandry
  • 2018/ Catherine Grandjean

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier