Jean Babelon

bibliothécaire, historien et numismate français

Jean Babelon, né à Paris le et mort dans la même ville le [2],[3], est un bibliothécaire, historien et numismate français.

BiographieModifier

Il est le fils d'Ernest Babelon et le père de Jean-Pierre Babelon.

Élève de l'École nationale des chartes, il est l'auteur d'une thèse intitulée La moralité de Bien Advisé et Mal Advisé, précédée d'une étude sur les moralités en général qui lui permet d'obtenir le diplôme d'archiviste paléographe en 1910. Dès sa sortie de l'École nationale des chartes, il est nommé à l'Institut des hautes études hispaniques à Madrid, où il étudie notamment la bibliothèque française de Fernand Colomb[4].

Il entre alors au Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale, alors dirigé par son père. Il y fait toute sa carrière et dirige le département de 1937 à 1961.

Il est l'auteur d'une œuvre scientifique fournie, essentiellement dans les domaines de la numismatique (Catalogue de monnaies grecques de la collection de Luynes (4 volumes, 1924-1936), catalogue de la Collection de monnaies et médailles de M. Carlos de Beistegui (1934)) et de l'art et la littérature espagnols.

De 1923 à 1931, il dirige avec Pierre d'Ezpezel la revue Aréthuse[5], dans laquelle l'écrivain Georges Bataille, alors bibliothécaire au Cabinet des Médailles, publie ses premiers articles de numismatique. À la même époque, Jean Babelon participe d'ailleurs à la revue Documents, fondée en 1929 par Bataille et Georges-Henri Rivière et dans laquelle il publie trois chroniques. La revue Aréthuse s’arrête en 1931 et reparaît sous le titre Demareteion, de 1934 à 1935, publication trimestrielle toujours dirigée par Jean Babelon.

Œuvres principalesModifier

  • Jean Babelon, « Littérature allemande d’après guerre », La Revue universelle, tome XIV, 1er Juillet 1923.
  • La médaille et les médailleurs. Paris, Payot, 1927.
  • Catalogue de la collection de Carlos de Beistegui, 1934 [lire en ligne] sur le site Gallica.fr.
  • Le portrait dans l'antiquité d'après les monnaies. Paris, Payot, 1942.
  • La numismatique antique. Paris, Presses universitaires de France, 1944.
  • Portraits en médaille. Paris, Alpina, 1946

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Robert-Henri Bautier, « Jean Babelon (1889-1978) », Bibliothèque de l'École des chartes, nos 136-2,‎ , p. 439-443 (lire en ligne)
  • Hélène Nicolet-Pierre, « Jean Babelon (1889-1978) » dans Revue numismatique, 1978, p. 7-32 (avec une bibliographie complète), lire en ligne.
  • Jacqueline Sanson, « BABELON, Jean », dans Isabelle Antonutti (dir.), Figures de bibliothécaires, Villeurbanne, Presses de l'Enssib, coll. « Papiers », , 310 p. (ISBN 978-2-37546-135-8), p. 39-42

Liens externesModifier