Kentucky Kingdom

(Redirigé depuis Six Flags Kentucky Kingdom)

Kentucky Kingdom
Image illustrative de l’article Kentucky Kingdom

Ancien nom Kentucky Kingdom (1987 à 1997)
Six Flags Kentucky Kingdom (1998 à 2009)
Ouverture
Fermeture de 2010 à 2013
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Subdivision Kentucky
Ville Louisville
Propriétaire Conseil d'État du Kentucky Fair
(gestion : Herschend Family Entertainment Corporation)
Type de parc Parc à thèmes
Nombre d'attractions Total : 39
Nb de montagnes russes : 5
Nb d'attractions aquatiques : 2
Site web kentuckykingdom.com
Coordonnées 38° 11′ 43″ nord, 85° 44′ 48″ ouest
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Kentucky Kingdom
Géolocalisation sur la carte : Kentucky
(Voir situation sur carte : Kentucky)
Kentucky Kingdom

Kentucky Kingdom, (anciennement connu sous le nom Six Flags Kentucky Kingdom) est un parc d'attractions situé à Louisville, dans le Kentucky. Il contient le parc aquatique Hurricane Bay.

HistoireModifier

Le parc ouvre ses portes lors de la grande exposition de Kentucky, le sous le nom de Kentucky Kingdom. Le succès n'est pas au rendez-vous et le parc ferme avant la fin de la saison. Les propriétaires font faillite et se voient obligés de vendre les manèges aux enchères.

Le parc reste fermé jusqu'en 1989 après son rachat par Ed Hart et un groupe d'investisseurs. Il rouvre pour la saison 1990 avec de nouveaux propriétaires et une nouvelle équipe de direction. Malgré les attractions vendues, dont Starchaser, uniques montagnes russes du parc, Hart en rachète d'autres et fait installer entre autres Tin Lezards, The Enterprise, Whirling Dervish et The Vampire, faisant progresser la fréquentation d'année en année. En 1992, Kentucky Kingdom est agrandi grâce à l'ajout du parc aquatique Hurricane Bay (renommé de 2007 à 2009 Splashwater Kingdom)[1].

À la fin de l'année 1997, le parc est revendu à Premier Parks pour 64 millions de dollars[2]. Il rouvre dès le sous le nom Six Flags Kentucky Kingdom. Les terrains ne sont pas la propriété de Six Flags mais du Kentucky State Fair.

Elle se sépare de Six Flags Kentucky Kingdom à la suite de l'augmentation du bail ainsi que des difficultés financières du groupe Six Flags. Il ferme à la fin de la saison 2009 et le , Six Flags annonce la fermeture définitive du parc à la suite du rejet du bail par le conseil d'état du Kentucky Fair[3],[4]. Le , le Kentucky State Fair Council annonce que l'ancien propriétaire, Ed Hart, ainsi que plusieurs autres investisseurs reprendraient l'exploitation du parc avec une réouverture prévue à l'origine à l'occasion du week-end du Memorial Day 2011[5],[6]. Mais ce projet n'aboutit pas.

 
Logo de Bluegrass Boardwalk, projet n'ayant jamais vu le jour.

Le , le conseil d'administration du Kentucky State Fair et Six Flags ont réglé les différentes questions liées à la fin de leur coopération. Six Flags a ainsi pu récupérer une attraction de leur choix (Road Runner Express). Six Flags obtient 2,35 millions de dollars et est soulagé d'une dette fiscale à l'État qui s'élève à près de 2 500 000 de dollars[7]. En retour le Kentucky State Fair reste propriétaire du site, ce qui comprend les bureaux, meubles, accessoires et équipements relatifs au parc, ainsi que toute la propriété intellectuelle.

En , la famille Koch, propriétaires d'Holiday World, annonce l'obtention de la gestion du parc. Il est prévu de le renommer Bluegrass Boardwalk. L'investissement initial doit se situer entre 15 et 20 millions de dollars. Selon l'annonce, le parc devait rouvrir en . Ce projet ne voit pas le jour.

Resté à l'abandon durant quatre ans, Kentucky Kingdom bénéficie d'un financement de 43,5 millions de dollars pour être rénové et rouvrir en 2014. Son président, Ed Hart, annonce en 2013 la répartition des sommes injectées, 36 millions en 2014 et 7,5 millions les deux années suivantes. Ceci représente la plus grande expansion du domaine depuis son ouverture 25 ans plus tôt[8],[9].

Le , deux conseils d'État ont approuvé la vente de Kentucky Kingdom à un « exploitant national anonyme de neuf parcs d'attractions ou à thème »[10]. L'acheteur est la société Herschend Family Entertainment, qui exploite les parcs à thème Dollywood, Silver Dollar City et Wild Adventures[11]. Le , lors d'une conférence de presse à laquelle assistaient le gouverneur Andy Beshear, le maire de Lousiville Greg Fischer et Ed Hart, il a été officiellement annoncé que les droits d'exploitation du Kentucky Kingdom étaient vendus à Herschend Family Entertainment[12]. Craig Ross, l'ancien président de longue date de Dollywood, a été nommé directeur général du Kentucky Kingdom[13].

Le parcModifier

Les différentes zones du parc :

  • Front Gate
  • Bridge Area
  • Chang Area
  • T2 Area
  • Northwest Territory
  • Belgian Village

Montagnes russesModifier

En fonctionModifier

Nom Type Constructeur Année
Kentucky Flyer Bois The Gravity Group 2019
Lightning Run Hyper montagnes russes Chance Rides 2014
Roller Skater Junior Vekoma 1994
Storm Chaser
anciennement Twisted Twins
Hybrides Rocky Mountain Construction 2016
T3 anciennement T2 Inversées Vekoma 1995
Thunder Run Bois Dinn Corporation 1990

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

DisparuesModifier

Nom Type Constructeur Années
Chang En position verticale Bolliger & Mabillard 1997 - 2009
Greezed Lightnin Navette Anton Schwarzkopf 2003 - 2010
Road Runner Express Wild Mouse Maurer Rides 2000 - 2009
Starchaser Assises Anton Schwarzkopf 1987 - 1995
Twisted Twins Bois Custom Coasters International 1998 - 2007
Vampire Navette Vekoma 1990 - 1999

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Attractions aquatiquesModifier

Nom Type Constructeur Année
Raging Rapids River Ride
(Anciennement Blizzard River)
Rivière rapide en bouées Intamin 1999
Mile High Falls Shoot the Chute Hopkins Rides 1994

Autres attractionsModifier

Nom Type Constructeur Année
5D Cinema
Movies You Ride
Cinéma 4-D 2014
Bella Musica Carrousel Chance Rides 1996
Bluebeard's Bounty Bateau à bascule Huss Rides 1990
Breakdance Breakdance Huss Rides 1990
Bumper Cars Autos-tamponneuses 2014
Cyclos Frisbee Zamperla 2015
Eye of the Storm Giant Loop Larson International 2017
Fearfall Tour de chute Larson International 2014
FlutterFly Magic Bikes Zamperla 2015
Flying Dutchman Swing Ride Intamin 1991
Free Falling Fire Engine Crazy bus Zamperla 1995
Himalaya Music Express Reverchon Industries 1990
Pounce and Bounce Jumping Star Zamperla 2000
Professor John's
Flying Machines
Flying Scooters Larson International 2014
Scream Extreme Endeavour Zamperla 2018
Skycatcher Star Flyer ARM Rides 2015
The Giant Wheel Grande Roue Vekoma 1992
Tin Lizzies Circuit de tacots Arrow Dynamics 1990
Up, Up & Away Balloons Tower Zamperla 2015

Attractions disparuesModifier

Nom Type Constructeur Années
Bumper Cars Autos-tamponneuses Majestic Manufacturing 1990 - 2010
Chaos Chaos Chance Rides 1998 - 2005
Enterprise Enterprise Huss Rides 1990 - 2017
Ohio River Adventure Bûches Arrow Dynamics 1987 - 1988
Kentucky Whirl Wave Swinger Zierer 1987 - 1988
Rainbow Rainbow Huss Rides 1995 - 2008
Ranger Ranger Huss Rides 1990 - 1994
Round Up Round-up Frank Hrubetz & Company (en) 1987 - 1995
Skycoaster Skycoaster 2001 - 2010
Superman: Tower of Power Tour de chute Intamin 1995 - 2008
The Quake Top Spin Vekoma 1992 - 2004
The Squid Toboggan aquatique 1990 - 1997
Thrill Karts Course de kartings J&J Amusements 1997 - 2010
Thrill Park Theater Simulateur 1996 - 2010
Top Eliminator Dragsters Duel de dragsters ThrillTime Entertainment 1996 - 2005
Tornado Paratrooper Frank Hrubetz & Company (en) 1987 - 1988
Whirlaway Trabant-Wipeout Chance Rides 1987 - 1988

Le parc aquatiqueModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://timelines.home.insightbb.com/sfkk_years.htm
  2. (en) John E. Kleber, The Encyclopedia of Louisville, , 988 p. (ISBN 978-0-8131-2100-0, lire en ligne), p. 824.
  3. Kentucky Kingdom (Louisville, Kentucky, USA)
  4. http://www.sixflags.com/national/footernav/kentuckykingdom.aspx
  5. http://www.fox41.com/story/12554421/kentucky-kingdom-gets-a-new-boss?redirected=true
  6. http://www.newschannel5.com/story/12558030/new-owner-approved-for-kentucky-kingdom?redirected=true
  7. http://www.bizjournals.com/louisville/stories/2010/07/26/story2.html?b=1280116800^3696121
  8. « Kentucky Kingdom confirms that it has secured financing », sur kentuckykingdom.com, (consulté le )
  9. « Kentucky Kingdom launches biggest expansion in the 25-year history of the park », sur kentuckykingdom.com, (consulté le )
  10. Chris Otts, « Kentucky Kingdom to change hands, state officials say », WDRB,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. Andrew Stilwell, « Kentucky Kingdom Begins Teasing #ANewStory », sur Coaster101, (consulté le )
  12. Courtney Hayden, « Kentucky Kingdom to be operated by owner of Dollywood, Newport Aquarium », sur WHAS11, (consulté le )
  13. Tarence Ray, « Hal Rogers’s Kentucky Kingdom », Dissent, vol. 68, no 1,‎ , p. 41–44 (ISSN 1946-0910, DOI 10.1353/dss.2021.0005, lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :