Sivasagar

établissement humain en Inde

Sivasagar
শিৱসাগৰ / Sibsagar
Sibsugur
Sivasagar
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Assam
District Sivasagar
Index postal 785640
Fuseau horaire IST (UTC+05:30)
Indicatif 91-3772
Démographie
Population 53 854 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 26° 59′ nord, 94° 38′ est
Altitude 95 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Inde
Voir sur la carte topographique d'Inde
City locator 14.svg
Sivasagar
Géolocalisation sur la carte : Inde
Voir sur la carte administrative d'Inde
City locator 14.svg
Sivasagar
Géolocalisation sur la carte : Assam
Voir sur la carte topographique de l'Assam
City locator 14.svg
Sivasagar
Géolocalisation sur la carte : Assam
Voir sur la carte administrative de l'Assam
City locator 14.svg
Sivasagar
Liens
Site web http://www.sivasagar.nic.in/

Sivasagar (en assamais : শিৱসাগৰ, API : /ʃɪʋəs̪ɑːgəɾə/, ce qui signifie la « mer de Shiva » ou l'« océan de Shiva ») ou Sibsagar, est une ville indienne située dans le district de Sivasagar, dont elle est le chef-lieu, dans l'État de l'Assam. En 2001, sa population était de 53 854 habitants.

La ville s'est développée à la proximité de Rangpur, ancienne capitale du royaume Ahom de la fin du XVIIe siècle à la fin du XVIIIe siècle. Ce noyau historique constitue aujourd'hui un faubourg de la ville, et la dote de nombreux monuments tels que l'ensemble palatial et fortifié du Talatal Ghar, le pavillon de Rang Ghar et le palais de Kareng Ghar[1].

Le centre de Sivasagar est formé par le Borpukhuri ou Bassin de Sivasagar, bâti entre 1731 et 1738 par la reine consort ahôm Ambika. Elle fit également construire sur les bords de ce bassin, le complexe religieux du Sivadol en 1734, comprenant entre autres un important temple dédié à Shiva.

Personnalités liéesModifier

Source de la traductionModifier

  1. (en) Paranan Konwar, « Town Planning and Architectural Study of The Medieval Ahom Royal Palaces at Che-Hong (Gargāon) and Che-Muan (Rangpur) », Tai culture : international review on Tai cultural studies, SEACOM Edition, vol. 21 « Tai Ahom in Assam »,‎ (OCLC 910896183, lire en ligne, consulté le )