Le siqqu est un condiment de la cuisine mésopotamienne, à base de poisson fermenté. Les historiens le considèrent proche du garum romain.

Son existence est attestée dans les recettes figurant sur un lot de trois tablettes cunéiformes entreposées à l'université de Yale[1], lot daté d'environ 1 700 av. J.-C.[2].

Notes et référencesModifier

  1. Marie-Claire Frédéric, « Un poisson fermenté de dix mille ans », sur nicrunicuit.com, (consulté le 4 décembre 2018)
  2. (ca) CESC, « Hi garums i garums », sur Els meus fogons, (consulté le 4 décembre 2018)