Silmarils (groupe)

groupe de fusion français

Silmarils est un groupe de fusion français, originaire d'Évry-Courcouronnes, dans l'Essonne. Le style musical du groupe est un mélange entre rock et hip-hop.

Silmarils
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rock fusion, rock alternatif, heavy metal, hip-hop français
Années actives Depuis 1989
Composition du groupe
Membres David Salsedo
Stéphane « Jimi » Daurs
Côme Aguiar
Brice Montessuit
Jean-Pierre Martins
Aymeric Moneste

BiographieModifier

Silmarils est un groupe de rock français originaire d’Evry[1]. Le nom s'inspire du titre du livre Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien[2].

Le groupe se forme en 1989. Les années suivantes, il se produit dans des bars, off de festivals, etc[3].

Le groupe est repéré en 1995 par le producteur Peter Murray. Il signe chez Warner et sort un premier album éponyme. Le clip du single Cours Vite, réalisé par Olivier Dahan, met pour la première fois des porn stars à l’honneur[3]. Ce premier album devient disque d’or[4]. Une tournée européenne de plus de 150 dates est organisée ; Silmarils fait notamment l'ouverture de Sugar Ray[5].

Un deuxième album studio, Original Karma, sort en 1997. Celui-ci déçoit une partie du public qui le juge « plus hip-hop, plus techno, plus groovy »[3]. Il atteint la 31e place des classements français[6]

En 2000, le groupe enregistre à Los Angeles un 3ème album, Vegas 76 sous la houlette du producteur Mario Caldato Jr[7]. Le 1er single, « Va y avoir du sport »[8] est beaucoup diffusé sur les ondes et France 2 l'utilise pour les émissions sportives[5]. L'album est cependant jugé négativement par Le Temps qui critique en particulier « des textes convenus » et ne relève aucune « inventivité musicale »[9].

En 2003, le 4ème album, « 4Life » sort[10].

Influences et styleModifier

Le groupe est souvent comparé à un « ersatz » de Rage Against The Machine ou Red Hot Chili Peppers[3]. La Mano Negra l'a particulièrement influencé[9].

Tourné vers le punk initialement, le groupe intègre le rap et le hip hop progressivement évoluant ainsi vers le style « Fusion », ou encore « Rap Core ».[réf. souhaitée]

MembresModifier

DiscographieModifier

AlbumsModifier

Singles et collaborationsModifier

  • 1995 : Cours Vite
  • 1996 : Mackina
  • 1995 : It's Tricky, reprise de Run–DMC, présent sur le single Mackina.
  • 1997 : Tant Que Parle L'Économie
  • 2000 : Va Y Avoir Du Sport
  • 2003 : Guerilla
  • 2003 : On N'Est Pas Comme Ça
  • 2004 : Les Fils du vent, thème principal de la bande originale du film Les Fils du vent.

FilmographieModifier

  • 2001 : Autour de "Vegas 76" réalisé par Tania Goldenberg[11]

Notes et référencesModifier

  1. A.V., « Les stars nées en Essonne », sur Le Parisien, (consulté le ).
  2. « Encyclopédie du Rock - Silmarils », sur Rock Made in France, (consulté le ).
  3. a b c et d « Silmarils - Biographie, discographie et fiche artiste », sur RFI Musique, (consulté le )
  4. La Rédaction, « Silmarils : 25 ans pour l’éponyme fêtés en réédition ! », sur Rolling Stone, (consulté le )
  5. a et b Dominique Grandfils, Anthologie du rock français De 1956 à 2017, Rosières-en-Haye, Camion Blanc, , 1066 p. (lire en ligne), p. 588
  6. « Silmarils - Original Karma - charts », sur Charts in France (consulté le ).
  7. Nicolas Tittley, « Silmarils : L’après-fusion », sur Voir, (consulté le )
  8. « Silmarils - Va y avoir du sport (single) », sur Charts in France (consulté le )
  9. a et b Nicolas Julliard, « Avec Silmarils, le rock français cède aux mirages du rêve américain », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  10. Olivier Horner, « Silmarils. 4 Life », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  11. « Autour de "Vegas 76" », sur www.film-documentaire.fr (consulté le )

Liens externesModifier