Ouvrir le menu principal

Sigurður Ingi Jóhannsson

homme politique islandais

Sigurður Ingi Jóhannsson
Illustration.
Sigurður Ingi Jóhannsson en 2016.
Fonctions
Ministre islandais des Transports et des Affaires locales
En fonction depuis le
(1 an, 4 mois et 21 jours)
Premier ministre Katrín Jakobsdóttir
Gouvernement Jakobsdóttir
Prédécesseur Jón Gunnarsson (Transports)
Kristján Möller (Collectivités locales, indirectement)
Président du Parti du progrès
En fonction depuis le
(2 ans, 6 mois et 17 jours)
Prédécesseur Sigmundur Davíð
Gunnlaugsson
Premier ministre d'Islande

(9 mois et 4 jours)
Président Ólafur Ragnar Grímsson
Guðni Th. Jóhannesson
Gouvernement Jóhannsson
Législature 48e
Coalition Sja-Fram
Prédécesseur Sigmundur Davíð
Gunnlaugsson
Successeur Bjarni Benediktsson
Ministre de la Pêche et de l'Agriculture

(2 ans, 10 mois et 15 jours)
Premier ministre Sigmundur Davíð
Gunnlaugsson
Gouvernement Gunnlaugsson
Prédécesseur Steingrímur J. Sigfússon
Successeur Gunnar Bragi Sveinsson
Ministre de l'Environnement et des Ressources naturelles

(1 an, 7 mois et 8 jours)
Premier ministre Sigmundur Davíð
Gunnlaugsson
Gouvernement Gunnlaugsson
Prédécesseur Svandís Svavarsdóttir
Successeur Sigrún Magnúsdóttir
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Selfoss (Islande)
Nationalité islandaise
Parti politique Parti du progrès

Sigurður Ingi Jóhannsson
Premiers ministres d'Islande

Sigurður Ingi Jóhannsson, né le à Selfoss, est un homme d'État islandais, membre du Parti du progrès (Fram) et Premier ministre d' à .

Sommaire

BiographieModifier

Débuts en politiqueModifier

Il est élu en 2009 député de la circonscription de Suðurkjördæmi à l'Althing.

Réélu pour un second mandat en 2013, il est nommé le suivant ministre de la Pêche et de l'Agriculture, et ministre de l'Environnement et des Ressources naturelles dans le gouvernement de coalition formé par le président du Fram, Sigmundur Davíð Gunnlaugsson. Le , il quitte ses fonctions de ministre de l'Environnement.

Premier ministreModifier

Après que Gunnlaugsson a démissionné à cause du scandale des Panama Papers, le Fram et le Parti de l'indépendance (Sja) s'accordent pour maintenir leur coalition, former un nouveau gouvernement dirigé par Sigurður Ingi Jóhannsson et convoquer des élections anticipées à l'automne[1].

Il prend ses fonctions à la tête du gouvernement le [2]. Initialement attendu comme Premier ministre par intérim, il est en fait définitivement installé dans cette fonction[3].

Le , il est élu président du Parti du progrès par 52,7 % des suffrages exprimés au cours du congrès du parti contre 46,8 % à Gunnlaugsson[4].

Notes et référencesModifier