Ouvrir le menu principal

Si Phan Don (ສີ່ພັນດອນ ; signifiant 4 000 îles) est un archipel fluvial de la province de Champasak, au sud du Laos.

Deux Arecaceae (palmiers) dans les champs vus à travers un trou dans la souche d'un arbre abîmé par le feu à Don Tao (Si Phan Don), au lever du soleil. Impression d'un cadre ou fenêtre naturelle organique mettant en valeur le sujet principal du paysage. Effet Droste et auto-référence (récursion), poétiquement cette image montre deux arbres sains comme une renaissance à travers la carcasse d'un troisième au premier plan.

Le Mékong traverse la province et, juste au nord de la frontière cambodgienne, est interrompu par les chutes de Khone, constituées de plusieurs rapides qui empêchent toute navigation. Durant l'occupation française, un chemin de fer à voie étroite fut construit pour contourner cet obstacle.

Ces nombreuses îles, en fait quelques centaines à cet endroit où le Mékong fait environ 10 km de large, sont pour la plupart petites et inhabitées, mais la plus importante mesure 18 km de long sur 4 km de large et possède un village de paysans et des cultures.

En dessous des chutes, le Mékong possède une petite population de dauphins de l'Irrawaddy.

Cet archipel fluvial constitue une des attractions touristiques du Sud du Laos ; des hébergements existent sur certaines îles[1].

PersonnalitésModifier

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :