Ouvrir le menu principal
Evan Bourne effectuant son Shooting Star Press sur Chavo Guerrero lors d'un House Show au Canada en septembre 2009.

Le Shooting Star Press est un prise aérienne de catch. L'action voit l'attaquant sauter en avant, exécuter un salto arrière et tomber sur son adversaire dans différentes positions.

Cette technique est considérée comme une manœuvre très dangereuse pour l'exécuteur et le récepteur. En effet, si un catcheur est incapable de faire la rotation complète, ou s'il tombe incorrectement sur l'adversaire, cela peut causer de graves blessures. Avec tous ces blessures, les fédérations ont quelquefois bannis cette manœuvre[1]. La WWE a officiellement banni cette prise à cause de l'accident de Brock Lesnar à Wrestlmania 19 bien que certains catcheurs l'utilisent comme Evan Bourne sous le nom de Air Bourne[1],[2].

Sommaire

Shooting Star Press SplashModifier

Le shooting star press splash a été inventé par Jushin Liger[3] après avoir vu le mouvement similaire dans le manga Ken le Survivant. Pour exécuter un shooting star press standard, l'attaquant doit d'abord sauter à partir d'une hauteur élevée. L'action voit l'attaquant sauter en avant, rentrer ses genoux dans sa poitrine, exécuter un salto-arrière et tomber sur son adversaire dans une position de splash. Le catcheur de la TNA A.J. Styles, en fait sa prise de finition sous le nom de Shooting Styles Press.

VariantesModifier

Corkscrew Shooting Star Press SplashModifier

Pour exécuter un Corkscrew shooting star press, l'attaquant doit d'abord sauter à partir d'une hauteur élevée. L'action voit l'attaquant sauter en avant, rentre ses genoux dans sa poitrine, exécute un salto-arrière en tournant sur lui-même et tombe sur son adversaire dans une position de Splash. C'est la prise de finition de Neville qu'il surnomme The Red Arrow

Standing shooting star press splashModifier

Le Standing shooting star press splash a été inventé par Jushin Liger après avoir vu le mouvement similaire dans le manga Ken le Survivant. À l'inverse du Shooting Star Press, l'attaquant ne monte pas sur une hauteur élevée. L'action voit l'attaquant debout sur le ring et pas sur le turnbuckle qui saute en avant, rentre ses genoux dans sa poitrine, exécute un salto-arrière et tombe sur son adversaire dans une position de splash. Seth Rollins , Matt Sydal utilisent cette technique sans rentrer ses genoux dans leurs poitrines.

Standing Corkscrew Shooting Star PressModifier

Pour exécuter un Standing Corkscrew shooting star press, à l'inverse du Corkscrew l'attaquant ne saute pas d'une hauteur élevée. L'action voit l'attaquant debout sur le ring, et non sur le poteau au coin du ring, sauter en avant, rentrer ses genoux dans sa poitrine, exécuter un salto-arrière en tournant sur lui-même et tomber sur son adversaire dans une position de Splash. C'est l'une des prises favorites de Jack Evans.

Springboard shooting star pressModifier

Pour exécuter un Springboard shooting star press, l'attaquant saute sur la 3e corde prend son élan rebondit tout comme un springboard. Puis effectue un shooting star press sur un adversaire debout ou allongé.

Shooting Star Press SentonModifier

Le shooting star press senton a été inventé par Yoshitune Shura. La prise est comme le Shooting star press Splash. Pour exécuter un shooting star press Senton, l'attaquant doit d'abord sauter en avant à partir d'une hauteur élevée, rentrer ses genoux dans sa poitrine, exécuter un salto-arrière et tomber sur son adversaire dans une position de Senton.

Shooting Star Press Leg DropModifier

Pour exécuter un shooting star press leg drop, l'attaquant doit d'abord sauter à partir d'une hauteur élevée. L'action voit l'attaquant sauter en avant, rentrer ses genoux dans sa poitrine, exécuter un salto-arrière et tomber sur son adversaire dans une position de Leg Drop.C'est la prise de finition de Flip Casanova.

Shooting Star HeadbuttModifier

L'attaquant monte sur un des poteaux au coin du ring exécute un shooting star mais le transforme en diving headbutt.

Shooting star double foot stompModifier

L'attaquant se met debout sur le poteau puis exécute un shooting star press mais, au lieu d'atterrir en splash, il atterrit avec ses deux pieds sur l'adversaire.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Former MU student finds success with World Wrestling Entertainment », sur Columbia Missourian, (consulté le 26 octobre 2009)
  2. « Numéro spécial : Prises de finition », Top Catch, no 2,‎ , p. 34 (ISSN 1968-9454)
  3. (en) « The page of 1,000 holds glossary », sur Death Valley Driver (consulté le 26 octobre 2009)