Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Shoguns de transition

Même si Nobunaga Oda et Hideyoshi Toyotomi, deux aventuriers militaires, n'ont pas réussi à instaurer une nouvelle dynastie de shoguns, ils vécurent à un moment crucial de l'histoire du Japon et ont réalisé son unification. Leurs successeurs contribuèrent à l'apparition d'une relative tranquillité lors de l'ère Tokugawa.

On peut aussi ajouter à ces shoguns de transition Mitsuhide Akechi, qui doit à son règne extrêmement bref le surnom de Jūsan Kubō, le « shôgun de treize jours ». Il convient de noter qu'aucun des trois n'a eu officiellement le titre de shogun.

  1. Nobunaga Oda (1534-1582) (r. 1568-1582)
  2. Mitsuhide Akechi (1526-1582 (r. 21 juin - )
  3. Hideyoshi Toyotomi (1536-1598) (r. 1582-1598)

Voir aussiModifier