Shimon Sakaguchi

Shimon Sakaguchi
坂口 志文
Description de l'image Shimon Sakaguchi 20151029.jpg.

Naissance 1951
Préfecture de Shiga (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Domaines Pathologie, immunologie
Institutions
Diplôme
Formation Université de Kyōto
Renommé pour Découverte des lymphocytes T régulateurs
Distinctions Voir section

Shimon Sakaguchi (坂口 志文, Sakaguchi Shimon?), né le dans la préfecture de Shiga, est un immunologue japonais des universités de Kyōto et d'Ōsaka. Il est principalement connu pour la découverte des lymphocytes T régulateurs et pour la description de leur rôle dans le système immunitaire. Cette découverte est utilisée dans le traitement du cancer et des maladies auto-immunes.

BiographieModifier

Sakaguchi étudie à l'université de Kyōto ; il obtient un doctorat en médecine en 1976 puis un Ph.D. en 1982. À Kyōto, il poursuit ses édudes de pathologie et d'immunologie. En tant que chercheur postdoctoral, il travaille à l'université Johns-Hopkins puis à l'université Stanford, aux États-Unis. En 1989, il entame sa carrière d'enseignant et devient professeur-assistant à l'Institut de recherche Scripps, puis retourne au Japon en 1991, où il devient chercheur au RIKEN puis directeur du département de pathologie immunitaire de l'Institut métropolitain de Tokyo. En 1999, il devient professeur de pathologie expérimentale à l'université de Tōkyo. Depuis 2007, il est professeur dans son propre laboratoire à l'université d'Ōsaka.

En 2015, l'agence de presse Thomson Reuters classe Shimon Sakaguchi parmi les récipiendaires potentiels du Prix Nobel de physiologie ou médecine[1].

Prix et distinctionsModifier

PublicationsModifier

  • (en) Sakaguchi, N. , Takahashi, T., Hata, H., Nomura, T., Tagami, T., Yamazaki, S., Sakihama, T., Matsutani, T., Negishi, I., Nakatsuru, S., et Sakaguchi, S., « Altered thymic T-cell selection due to a mutation of the ZAP-70 gene causes autoimmune arthritis in mice », Nature, no 426, p. 454–60, 2003.
  • (en) Sakaguchi, S., « Naturally arising CD4+ regulatory T cells for immunologic self-tolelance and negative control of immune responses », Annual Review of Immunology.
  • (en) Hori, S., Nomura, T., et Sakaguchi, S., « Control of regulatory T cell development by the transcription factor Foxp3 », Science, no 299, p. 1057–1061, 2003.
  • (en) Wood, K. et Sakaguchi, S., « Regulatory T cells in transplantation », Nature Review of Immunology, no 3, p. 199–210, 2003.
  • (en) Shimizu, J., Yamazaki, S., Takahashi, T., Ishida, Y., et Sakaguchi, S., « Stimulation of CD25+ CD4+ regulatory T cells through GITR breaks immunological self-tolerance », Nature Immunology, no 3, p. 135–142, 2002.
  • (en) Sakaguchi, S., Sakaguchi, N., Shimizu, J., Yamazaki, S., Sakihama. T., Itoh, M., Kuniyasu, Y., Nomura, T., Toda, M. et Takahashi, T., « Immunologic tolerance maintained by CD25+ CD4+ regulatory T cells: their common role in controlling autoimmunity, tumor immunity, and transplantation tolerance », Immunology Review, no 182, p. 18–32, 2001.
  • (en) Sakaguchi, S., « Regulatory T cells: key controllers of immunologic self-tolerance », Cell., no 101, p. 455–458, 2000.
  • (en) Takahashi, T., Tagami, T., Yamazaki, S., Uede, T., Shimizu, J., Sakaguchi, N., Mak, T. W. et Sakaguchi, S., « Dominant immunologic self-tolerance maintained by CD25+ CD4+ regulatory T cells constitutively expressing CTLA-4. J », Exp. Med., no 192, p. 303–309, 2000.
  • (en) Itoh., M., Takahashi, T., Sakaguchi, N., Kuniyasu, Y., Shimizu, J., Ohtsuka, F. et Sakaguchi, S., « Thymus and autoimmunity: Production of CD25+ CD4+ naturally anergic and suppressive T cells as a key function of the thymus in maintaining immunologic self-tolerance », Journal of Immunology no 162, p. 5317–5326, 1999.
  • (en) Asano, M., Toda, M., Sakaguchi, N. et Sakaguchi, S., « Autoimmune disease as a consequence of developmental abnormality of a T-cell subpopulation », J. Exp. Med., no 184, pp. 387-396, 1996.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Announcing the 2015 Citation Laureates, bei Thomson Reuters.
  2. (en) William B. Coley Award, Cancer Research Institute (cancerresearch.org)
  3. (en) The 2008 Keio Medical Science Prize Awardees, université Keiō (keio.ac.jp)
  4. (en) The Asahi Prize Asahi Shimbun-sha (de) (asahi.com)
  5. (en) Shimon Sakaguchi, Académie nationale des sciences (nasonline.org)
  6. (en) Shimon Sakaguchi MD, PhD, Gairdner Foundation (en) (gairdner.org)

Liens externesModifier