Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schilling.
Pièce britannique d'un shilling en argent de 1933, à l'effigie de George V.

Le shilling ou schilling est une unité monétaire utilisée dans divers pays.

Le mot shilling vient du vieil anglais scilling ou scylling et fut utilisé comme traduction du latin solidus. L'adaptation française chelin était aussi employée en vieux français canadien et est employée en français de Jersey[1].

Unités monétaires actuellesModifier

 
Billet de 20 shillings du Kenya à l'effigie de Daniel Arap Moi (année 1994)

Unités monétaires disparuesModifier

Le shilling britanniqueModifier

Le 15 février 1971, le Royaume-Uni a adopté le système décimal. La livre sterling (code ISO : GBP ; symbole : £) est actuellement divisée en cent pence mais, avant 1971, elle était divisée en 20 shillings, chaque shilling (noté « / » ou abrégé « s ») étant lui-même divisé en 12 pence (noté « d »). La guinée valait 1 livre et 1 shilling (soit : 21 shillings). Jusqu'en 1971, 2 shillings équivalaient à un florin, soit 1/10e de livre, et 5 shillings équivalaient à une couronne (crown).

En argot, le shilling prend aussi le nom de bob.

Le schilling autrichienModifier

Le schilling autrichien était la monnaie nationale de l'Autriche avant l'introduction de l'euro : 1 euro = 13,7603 schillings.

Le skilling scandinaveModifier

Le skilling fut l'équivalent du shilling dans les pays scandinaves entre 1625 et 1855.

Le schilling suisseModifier

Avant l'unification monétaire de 1848 et la naissance du franc suisse en 1850, chaque canton suisse possédait sa propre monnaie. Ainsi, les cantons de Glaris et Zurich utilisaient le schilling (comme subdivision du batz) jusqu'à la première moitié du XIXe siècle.

Le shilling sud-africainModifier

La République sud-africaine du Transvaal utilisa comme unité de compte le shilling de 1892 à 1902.

Autres usagesModifier

En brasserieModifier

Le shilling a longtemps servi à la taxation de la bière britannique, notamment en Écosse, où les divers types de bières étaient classés en fonction de leur teneur alcoolique[2] : Light (60 shillings), Heavy (70 s.), Export (80 s.), Wee heavy (90 s.). Cette indication figure encore sur quelques marques de bières.

En MalaisieModifier

Dans la langue malaise, parlée en Malaisie, le mot syiling, dérivé du shilling, signifie « pièce de monnaie ».

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :