Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chibam (homonymie).

Ancienne ville de Chibam et son mur d'enceinte *
Image illustrative de l’article Chibam
Vue de Shibam
Coordonnées 15° 55′ 37″ nord, 48° 37′ 36″ est
Pays Drapeau du Yémen Yémen
Type Culturel
Critères (iii) (iv) (v)
Numéro
d’identification
192
Zone géographique États arabes **
Année d’inscription 1982 (6e session)
Classement en péril 2015
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Chibam, en arabe شبام, est une ville du Yémen, située dans le gouvernorat de l’Hadramaout à 480 km à l'est de la capitale Sanaa. Shibam est peuplée de 13 300 habitants (2004). La Shibam moderne est séparée de l'ancienne par une centaine de mètres et par la route n° 5.

Il existe une autre ville du même nom Chibam qui est située, elle, à 35 km au Nord-Ouest de Sanaa 15° 30′ 42,34″ N, 43° 54′ 11,23″ E dans le gouvernorat d'Amran.

La ville ancienneModifier

La très ancienne ville de Chibam (Est), dont la toute première occupation humaine remonte à l'époque préislamique, est remarquable par son architecture en immeubles de briques de terre crue de plusieurs étages (jusqu'à 8, atteignant 30 mètres) séparés par un dédale de ruelles étroites. Elle fut à de nombreuses reprises la capitale du royaume hadramaout.

Située sur un éperon rocheux, la ville est enclose dans une enceinte rectangulaire d'environ 330 m par 250 m. La méthode de construction des immeubles en terre crue est ancestrale et suit un plan bien défini ; les plus anciennes datent du XVIe siècle. Pour lutter contre les intempéries, les façades sont recouvertes d'un enduit épais qu'il faut renouveler régulièrement. Son "urbanisme rigoureux fondé sur le principe de la construction en hauteur", lui vaut le surnom de « Manhattan du désert » et son inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO en tant que « plus ancienne cité gratte-ciel du monde »[1].

Un vaste programme de restauration architectural est actuellement en cours.

C'est à Shibam que Pasolini a tourné le film Les Mille et une nuits sorti en 1974 en France.

Notes et référencesModifier

  1. Va-t-on reconstruire des maisons en terre ?, émission Science Publique sur France Culture le 24 décembre 2010

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier