Shem Tov Falaquera

philosophe espagnol

Shem-Tov ben Joseph ibn Falaquera (שם טוב בן יוסף אבן פלקירה), ou Palquera (né en 1225, décédé en 1290) est un poète et philosophe né au nord de l'Espagne où il a constitué l'essentiel de son œuvre tout en voyageant en Provence où il s'est initié à la philosophie. On connaît peu de chose de sa vie, il aurait vécu en solitaire en se consacrant à l'étude. Il est avant tout connu comme un traducteur prolifique, notamment du Mekor Hayim de Salomon ibn Gabirol de l'Arabe vers l'Hébreu, mais il a également traité de philosophie, d'éthique et de psychologie.

Shem Tov Falaquera
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Religion

Son œuvreModifier

Son œuvre la mieux connue est le « Moreh ha Moreh » qui est un commentaire du « Guide des égarés » de Maïmonide, qui se veut plus fidèle à l'original arabe qu'à la traduction d'Ibn Tibbon, et où il cite de nombreuses sources arabes, notamment Averroès. Il a également écrit « Iggeret ha-Vikou'ah » (Épître de la controverse), qui reproduit un dialogue entre un théologien philosophe et un pieux vulgaire, d'abord opposé à l'intérêt de la philosophie à la connaissance du divin. Au fil de la controverse, le théologien va peu à peu convaincre le vulgaire tout en initiant le lecteur à l'intérêt qu'a l'étude philosophique pour servir la théologie. Il y défend l'avis du philosophe. Il ne se rattache pas vraiment à un courant de pensée : dans son « Sefer haNefesh » (Livre de l'âme), il est proche d'Avicenne, alors que dans ouvrage encyclopédique « De'ot haFilosofim » (Opinions des Philosophes), il s'inspire d'Averroès.

BibliographieModifier

  • Shem Tov Falaquera : L'accord de la Torah et de la philosophie. Epître de la controverse, édition bilingue français-hébreu, trad. & intr. de David Lemler, Ed. Hermann, Panim el Panim, 2014, (ISBN 270568817X)

Liens externesModifier