Shanghai Greenland Shenhua Football Club

(Redirigé depuis Shanghai Shenhua)
Shanghai Greenland Shenhua
Logo du Shanghai Greenland Shenhua
Généralités
Nom complet Shanghai Greenland Shenhua Football Club
Fondation
Couleurs bleu et blanc
Stade Stade de Hongkou
(33 060 places)
Siège 16th Floor, 400 Hankou Road
Shanghai
Propriétaire Drapeau : République populaire de Chine Zhu Jun
Drapeau : République populaire de Chine Greenland Group
Président Drapeau : République populaire de Chine Wu Xiaohui
Entraîneur Drapeau : Corée du Sud Choi Kang-hee
Joueur le plus capé Drapeau : République populaire de Chine Yunding Cao (258)
Meilleur buteur Drapeau : Colombie Giovanni Moreno (76)
Site web http://www.shenhuafc.com.cn/
Palmarès principal
National[1] Championnat de Chine (1)
Coupe de Chine (3)
Supercoupe de Chine (3)
International[1] Coupe des champions de l'A3 (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Chine de football 2020
0

Le Shanghai Shenhua Football Club (chinois : 上海申花足球俱乐部) est un club chinois de football basé à Shanghai. Le club participe à la Chinese Super League. L'ensemble de ses matchs à domicile ont lieu au Stade de Hongkou, qui compte 33 060 places. Le club appartient depuis le 31 janvier 2014 au groupe immobilier chinois Greenland.

Au départ, "Shenhua" était le nom du premier sponsor du club. Toujours utilisé aujourd'hui, Shenhua signifie "la fleur de Shanghai" ("Shen" est synonyme de Shanghai et "Hua" signifie fleur en chinois).

Depuis sa professionnalisation en 1994, le Shanghai Shenhua a gagné un titre de champion de Chine, trois Coupes de Chine ainsi que trois Supercoupes de Chine.

HistoireModifier

Antériorité (1951-1993)Modifier

Le prédécesseur du Shanghai Shenhua s'appelait à l'origine East China FC, un nom d'équipe utilisé dès 1910 pour le football lors des Jeux Nationaux de Chine. L'organisme sportif du gouvernement local de Shanghai a décidé d'utiliser ce nom pour son nouveau club fondé le pour participer au premier tournoi de ligue nationale de football entièrement nationalisé de Chine où il a terminé deuxième cette année-là. La ligue de football s'est progressivement développée et l'équipe a été autorisée à se nommer d'après sa propre province de Shanghai en 1957. Peu de temps après, en 1961, Shanghai a commencé à s'établir comme une grande équipe nationale lorsqu'elle a remporté son premier championnat. Cela a été rapidement suivi de leur deuxième titre de champion en 1962. Malheureusement, en 1966, à cause de la Révolution culturelle chinoise, le football en Chine est arrêté. Lorsque le football est revenu en Chine, Shanghai a pu revenir au niveau supérieur, mais n'a pas pu regagner la domination qu'il avait précédemment montrée et a même été relégué en 1980. Bien qu'il ait pu être rapidement promu la saison suivante, le club a passé de nombreuses années sans gagner aucun titre jusqu'à ce que Wang Houjun ne le conduise à remporter la Coupe nationale en 1991, qui était le premier trophée du club en 29 ans.

Professionnalisation (1994-1996)Modifier

L'équipe devient professionnelle le sous le nom de Shanghai Shenhua et était alors l'un des premiers clubs de football professionnels en Chine. Son appellation "Shenhua" vient du fait que le premier et principal investisseur du club était une entreprise locale du même nom. Pour l'époque, c'était une révolution de rompre avec les fonds du gouvernements pour aller du côté du professionnalisme et de fonds privés. Xu Genbao, le premier gestionnaire du club, voulait développer une équipe capable de dominer le championnat. En 1995, le club remporte son premier succès, après une série de 10 victoires consécutives Shanghai est sacré champion de Chine, son premier titre professionnel.

Internationalisation (1997-2007)Modifier

En 1997, le club subit un tournant décisif en tentant d'apporter un plus à l'équipe avec l'expérience de plusieurs entraîneurs étrangers. Le but étant d'améliorer les notions tactiques et le fond de jeu, notions qui manquent encore en Chine. Dès lors des entraîneurs tels que Sebastião Lazaroni, Ilija Petkovic (qui avait précédemment été les entraîneurs d'équipes en Coupe du monde), et Ljupko Petrović (qui a remporté l'UEFA Champions League avec Étoile rouge de Belgrade) ont entraîné Shanghai, mais cela n'a pas permis au club de bouleverser la main mise du Dalian Shide sur le championnat. Finalement, le club finira quatre fois vice-champion de Chine sur cette période. Le seul trophée gagné sera une Coupe de Chine en 1998.

 
Un match contre Persik Kediri durant la Ligue des champions de l'AFC en 2007

L'année 2002 marque la fin du partenariat historique avec le groupe "Shenhua" qui décide de ne plus investir dans le club. De nouveaux investisseurs se mobilisent comme la société SVA et le Shanghai & Entertainment Group ainsi que d'autres grandes entreprises d'État. De plus, une des figures du club, Xu Genbao, est ré-embauché comme entraîneur de l'équipe. Cette période marque les fans avec l'émergence de jeunes joueurs tels que Du Wei, Yu Tao, Sun Xiang, tous issus de l'équipe de jeunes du Shanghai Cable 02.

En 2003, Shanghai Shenhua arrache d'un seul point à son voisin l'Inter Shanghai le dernier championnat de "Jia-A League" (Il sera réformé l'année suivante pour laisser place au format actuel de Chinese Super League ). Les années suivantes marquent un déclin du club qui n'arrive plus à s'imposer dans ce nouveau championnat, finissant 10e en 2004 puis deux fois second (en 2005 et 2006). Sur cette période le seul trophée sera une Supercoupe de Chine en 2002. En 2007, Zhu Jun, le propriétaire des rivaux du Shanghai-United FC devient actionnaire majoritaire du Shanghai Shenhua et fusionne les deux entités. Le club est alors rebaptisé "Shanghai Shenhua Liansheng Football Club". Le club remportera son premier trophée en remportant la coupe des champions de l'Asie de l'Est.

Achats de stars étrangères et résultats en dents de scie (2008-2012)Modifier

Au cours de la saison 2008, Jia Xiuquan remplace Wu Jingui en tant qu'entraîneur. L'équipe renoue avec le beau jeu malgré une défaite lors de la première journée face au Cable O2. Plusieurs victoires suivront, plaçant idéalement le club pour sous 3e titre de champion. Malheureusement le dernier match se soldera par une défaite, après avoir mené deux fois. En quinze années de championnat, Shenhua termine pour la 8e fois second, à quelques points du titre.

En , le Shanghai Shenhua rentre dans l'histoire du football chinois en devenant la première équipe a embaucher un directeur technique étranger. En ce , c'est l'uruguayen Osvaldo Gimenez qui prend la direction du club, suivi un jour plus tard, par l'ancien directeur technique du PSV Eindhoven : Stan Valckx. Jia Xiuquan continue d'être l'entraîneur de l'équipe première. Du côté des transferts, les venues de Vyacheslav Hleb et Mark Milligan viennent renforcer l'effectif. Cependant, l'équipe n'arrive pas à rester dans le haut du tableau et enchaîne les contre-performances durant toute la saison. Une victoire 2-1 sur Changsha Ginde lors de la dernière journée ne permettra pas aux hommes de Xiuquan de passer devant le Shandong Luneng. Finissant 5e, Shanghai fait une croix sur la qualification pour la Ligue des clubs champions asiatiques.

Pour la saison 2010, Shanghai a engagé le célèbre entraîneur Miroslav Blazevic, qui a mené l'équipe nationale croate en quarts de finale de l'Euro 1996 et avec qui il a remporté la troisième place à la Coupe du monde 1998. Dans le même temps, Shenhua s'appuie sur l'émergence de jeunes joueurs chinois comme Wu Xi, Feng Renliang et Song Boxuan afin de rajeunir l'effectif. Avec l'excellent leadership de Blažević, le Shenhua effectue une de ses premières très bonnes saisons depuis longtemps 1er à la mi-saison, le club terminera à la 3e place (qualificative pour la Ligue des champions 2011). Côté individuel, l'attaquant colombien Duvier Riascos remporte le prix du Meilleur Joueur et Meilleur Buteur du championnat (20 réalisations).

La saison 2011 commence par un changement d'entraîneur avec l'arrivée de Xi Zhikang. Le club continue de mettre l'accent sur sa formation et l'émergence de jeunes joueurs chinois. Le début de saison est encourageant, Shanghai reste dans les trois premières places grâce aux performances de ses jeunes joueurs et des buts de ses deux attaquants étrangers. Malheureusement, Song Boxuan et Qiu Tianyi se blessent gravement et l'équipe perd de son élan. À mi-chemin de la saison, le club décide de se séparer de son entraîneur et c'est l'entraîneur adjoint qui prend sa place sur le banc. L'équipe termine la saison en roue libre à la 11e place du championnat 2011.

Après une saison 2011 décevante, Zhu Jun décide de changer la politique du club en investissant massivement dans l'achat de joueurs et d’entraîneurs reconnus sur la scène internationale. C'est ainsi que le , le Chelsea Football Club officialise la venue de Nicolas Anelka. Six jours plus tard, ce sera au tour de l’entraîneur Jean Tigana de se lancer dans l'aventure.

Début , déçu par les mauvais résultats du club et sa 11e place sur 16 en Super League chinoise après cinq journées, Zhu Jun décide de limoger trois membres du staff tout en annonçant, par le biais d'un communiqué publié sur le site officiel du club, la nomination de Nicolas Anelka en tant qu'entraîneur-adjoint. Le , ils annoncent la signature de la superstar ivoirienne Didier Drogba pour une durée de 30 mois au salaire moyen de 248 000 € par semaine[2]. Continuant sa politique de recrutement à l'international pour renforcer le club, Zhu Jun acquiert l'international colombien Giovanni Moreno ; cet attaquant en provenance du club argentin du Racing Club fut transféré pour 7,15 millions d'euros[3]. Le club finira finalement à une bien triste 9ème place.

Nombreuses irrégularités et rachat par la Greenland Holding (2013- )Modifier

En , la Fédération chinoise de football décide de retirer au club son titre de champion 2003 et de lui infliger une amende de 160 000 dollars, ainsi qu'un handicap de points pour les saison 2013 et 2014, après le scandale des matchs truqués du football chinois[4].

En 2013 et 2014, le club n'a obtenu aucun résultat en championnat en étant cantonné entre les 8ème et 9ème places et n'a pas obtenu de résultat en coupe, celle-ci n'ayant pas eu lieu en 2013 et en 2014. En 2014, justement, la Greenland Holding rachète à Zhou Jun le club. Celui-ci est rebaptisé Shanghai Greenland Shenhua.

Le club finit, en 2015, finaliste de la coupe nationale et 6ème du championnat. Il a notamment acheté l'australien Tim Cahill en début de saison ainsi que le sénégalais Demba Ba pour 13 millions d'euros, en cours de saison. Le club, qui veut absolument revenir sur le devant du football chinois, jusque-là occupé par le Guangzhou Evergrande, recrute, durant l'intersaison 2015-2016, quelques bons joueurs dont le colombien Fredy Guarin pour 13 millions d'euros ainsi que le nigérian Obafemi Martins pour 2,5 millions d'euros. Le club réussit ainsi à se hisser à la 4ème place du championnat en 2016, mais ce n'est pas suffisant quant à la popularité du club en Chine. Le club tient ainsi à remporter un trophée durant la saison 2017. C'est ainsi qu'il recrute le paraguayen Oscar Romero pour 8 millions d'euros ainsi que la star argentine Carlos Tévez pour 10 millions d'euros. Tévez sera, à ce moment-là, le plus gros salaire du football mondial avec un salaire de plus de 30 millions d'euros par an. Le club ne finira qu'à la 11ème place du championnat mais remportera tout de même la coupe nationale.

En 2018, le club ne signera pas de gros coup sur le marché des transferts et connaîtra une saison terne sur tous les points. Pour commencer la saison, le club perd 4-1 en supercoupe face à Guangzhou. Ensuite, le club finira à la 7ème place du classement, avec une moyenne d'1 match remporté sur 3 pendant la saison. Le club sera par ailleurs éliminé dès le premier tour de la coupe face au club de Nanton Zhiyun, club créé 2 ans auparavant et évoluant en troisième division nationale. Le club peut aussi enrager de voir ces deux pires ennemis "régner" sur le football chinois : le Beijing Guoan va en effet remporter la coupe nationale tandis que le Shanghai SIPG va remporter le championnat (voir, plus bas, article sur les rivalités du club). Pour finir, le club a terminé sa campagne de Ligue des champions de l'AFC avec 0 victoire.

C'est ainsi que le club voudra se relancer durant la saison 2019. Le club va alors recruter le buteur nigérian Odion Ighalo, qui a déjà fait ses preuves avec le Changchun Yatai (2ème meilleur buteur de l'équipe pendant la saison 2018) puis recrutera en cours de saison l'italien Stephan El-Shaarawy pour 15 millions d'euros. Le club remportera ainsi la coupe nationale mais finira cette fois-ci à la 13ème place du championnat, soit sa pire performance depuis la création de la Super League en 2004.

Le club a ainsi connu une décennie 2010 rempli d'irrégularités avec de nombreux échecs en championnat (la meilleure place du club a été la 4ème place en 2016) mais quelques réussites en coupe. Cette décennie est cependant marquée par l'émergence de l'autre club de Shanghai, le SIPG FC, qui a lui réalisé de bonnes performances (1 fois champion national en 2018, 2 fois vice-champion et une fois demi-finaliste de la Ligue des champions de l'AFC en 2017).

Le début de saison 2020 sera, lui, retardé à cause de la pandémie de coronavirus.

RivalitésModifier

Le club connaît une grande rivalité avec 2 clubs en particulier :

- le Shanghai SIPG, autre grand club de la ville de Shanghai qui, ces dernières années, rayonne plus que son concurrent du Shenhua. Les 2 clubs se disputent aussi à cause du fait qu'ils aient tous deux été créés par le même homme : l'entraîneur chinois Xu Genbao.

- le Beijing Guoan, club phare de la ville de Pékin, autre grande ville de Chine. Le Shanghai Shenhua étant le club historique de Shanghai et le Beijing Guoan le club historique de Pékin, un duel entre le Guoan et le Shenhua symboliserait un duel entre Pékin et Shanghai. C'est donc ainsi un duel politique entre les 2 plus grandes villes chinoises.

Statistiques saison par saisonModifier

Statistiques en Chinese Super LeagueModifier

mise à jour :

Saison CSL Points Journée Vic. Nuls Déf. B.P. B.C. Diff.
2019 13e 30 pts 30 8 6 16 43 57 -14
2018 7e 38 pts 30 10 8 12 44 53 -9
2017 11e 35 pts 30 9 8 13 52 55 -3
2016 4e 48 pts 30 12 12 6 46 31 +15
2015 6e 42 pts 30 12 6 12 42 44 -2
2014 9e 35 pts 30 8 11 11 33 45 -12
2013 8e 38 pts 30 11 11 8 36 36 0
2012 9e 38 pts 30 8 14 8 39 34 +5
2011 11e 37 pts 30 11 4 15 31 41 -10
2010 5e 46 pts 30 13 7 10 45 43 +2
2009 5e 45 pts 30 12 9 9 39 29 +10
2008 2e 61 pts 30 17 10 3 58 29 +29
2007 4e 46 pts 28 12 10 6 35 29 +6
2006 2e 52 pts 28 14 10 4 37 19 +18
2005 2e 53 pts 26 15 8 3 41 23 +18
2004 10e 22 pts 22 4 10 8 28 37 -9

Source : www.footballdatabase.eu [5]

Statistiques en Ligue des champions de l'AFCModifier

Saison AFC Champions League Matches Vic. Nuls Déf. B.P. B.C. Diff.
2018 1ère phase 6 0 5 1 5 7
2011 1ère phase 6 0 2 4 3 13 -10
2009 1ère phase 6 2 2 2 9 8 +1
2007 1ère phase 6 1 2 3 7 4 +3

Source : www.footballdatabase.eu [6]

Palmarès et recordsModifier

Palmarès du clubModifier


Meilleurs buteursModifier

Meilleurs buteurs du club[7]
Joueur Nombre de buts (toutes compétitions confondues)
Giovanni Moreno   76
Xie Hui   64
Fan Zhiyi   51
Saul Martinez   50
Demba Ba   34

Records (depuis 1994)Modifier

  • Plus large victoire à domicile : 7–1 contre Bayi Football Team (18 aout 2002)
  • Plus large victoire à l'extérieur : 6–2 contre Shenyang Ginde ()
  • Plus large défaite à domicile : 1–6 contre Guangzhou Evergrande (14 aout 1994)
  • Plus large défaite à l'extérieur : 1–9 contre Beijing Guoan ()

Structures et identité du clubModifier

Stade de HongkouModifier

Le stade de Hongkou, qui compte 33 060 places, se trouve à 40 km de l'aéroport international de Pudong. Le Shanghai Shenhua y réside depuis les travaux de 1999. Il fut retenu comme stade d'accueil à l'occasion de la Coupe du monde féminine en 2007 ; huit matchs y furent disputés, dont la finale.

 
Stade de Hongkou

Historique des stades du club :

EmblèmeModifier

Joueurs emblématiquesModifier

Voir aussi : Catégorie:Joueur du Shanghai Shenhua

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

AnnexesModifier