Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corail (homonymie).
Serpent corail
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Serpent corail » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après
serpent corail du genre Micrurus

Taxons concernés

plusieurs genres de la famille des Elapidae

Le terme serpents corail s'applique à un groupe étendu de serpents de la famille des Elapidae. Ils peuvent être divisés en deux groupes distincts, le groupe du Nouveau Monde et le groupe de l'Ancien Monde. Ils sont parmi les plus venimeux au monde.

DescriptionModifier

Les serpents corail sont le mieux connus pour leurs anneaux colorés rouges, jaunes et noirs. Certains ont dit que si le rouge touchait le noir l'espèce en question n'était pas venimeuse, mais cela est faux. Les serpents corail peuvent avoir différents aspects. Certaines espèces n'ont que des anneaux rouges et noirs, ou n'ont aucun anneau du tout.

Les couleurs très vives du serpent corail sont un avertissement pour les autres animaux. En effet, ses ennemis savent qu’elles signifient que ce serpent est très venimeux. Les serpents corail sont dispersées dans les forêts tropicales de trois continents : Afrique du Sud, et dans les 3 Amériques, Asie méridionale et Asie. L’espèce la plus répandue (Micrurus lemniscatus) se retrouve dans les vallées tropicales du Mexique et de l’Amérique centrale ainsi que toute l'Amazonie.

Attaqués, les serpents les plus dangereux restent sans défense si on les attrape par derrière la tête. Aussi certains ont dit que le serpent corail préfère attirer l'attention de son ennemi sur le bout de sa queue. Contrairement à d'autres espèces, il ne redresse pas la tête en cas de danger, il est facile de lui marcher dessus ou d'être victime de morsure lors du jardinage. Même à faible dose, son venin n'est pas sans danger pour l'homme puisqu'il est neurotoxique : il a la particularité de paralyser le système nerveux.

Types et variétésModifier

Il existe plusieurs variétés différentes de serpents corail. On appelle simplement corail, ou vrai corail le Micrurus qui se décline en plusieurs espèces :

  • Micrurus collaris dont les couleurs sont noir brillant avec un collier blanc, jaune ou rouge.
  • Micrurus hemprichii dont le corps est coloré en alternance d'anneaux blancs, noirs et orangés.
  • Micrurus lemniscatus lemniscatus ; alternance d'anneaux blancs, noirs et rouges. Cette sous-espèce est plus fine que Micrurus lemniscatus diutius.
  • Micrurus lemniscatus diutius ; alternance d'anneaux jaunes, noirs, rouges.
  • Micrurus psyches aux couleurs très variables, sinon que ses anneaux ne forment jamais de triades.
  • Micrurus surinamensis ; c'est le plus massif des Micrurus que l'on trouve en Guyane. Ses anneaux sont disposés très régulièrement : un anneau noir large entouré de deux anneaux jaunes puis deux noirs plus étroits, le tout entouré d'anneaux rouges. Sa taille peut atteindre jusqu'à 1,3 mètre. C'est un serpent nocturne, terrestre et semi-aquatique. Il vit au bord des criques et est principalement ichtyophage. C'est un très bon nageur. On peut également le rencontrer en zone péri-urbaine et dans les rizières.
  • Micruroides euryxanthus ; alternance d'anneaux rouges et noirs séparés par des anneaux étroits de blancs ou jaunes. On le trouve généralement aux États-Unis (Sud-Ouest) et au Mexique.
  • Micrurus tener ; connu sous le nom de serpent corail du Texas, son corps a la coloration traditionnelle que l'on associe au serpent corail, alternance de d'anneaux noires et jaunes séparés par un anneau rouge. On le trouve généralement aux États-Unis et au Mexique.

Beaucoup d'autres serpents qui ne sont pas du type Micrurus sont répertoriés sous le nom de Serpents corail.

  • Calliophis bivirgata , protéroglyphe, le plus grand serpent corail, peut mesurer jusqu’à 2 mètres de long. Il se nourrit de petits serpents tout aussi venimeux qui pullulent dans les forêts primaires qui sont son habitat naturel (quoiqu'on puisse aussi le trouver dans des forêts secondaires). Ce serpent nocturne est d'un magnifique bleu nuit bordé de deux bandes plus claires sur les flancs. Il existe trois sous-espèces : le Maticora bivirgata bivirgata qui se retrouve dans les forêts de Java, le Maticora bivirgata flaviceps en Birmanie, en Thaïlande, au Cambodge, dans la Malaisie occidentale, à Singapour, Sumatra et dans l'archipel de Riau et enfin le Maticora bivirgata tetrataenia que l'on rencontre à Bornéo.
  • Calliophis intestinalis  ; le Serpent Corail à bandes de Malaisie peut atteindre 50 cm mais son venin neurotoxique n'en est pas moins foudroyant. On le retrouve surtout en forêt mais il peut aussi se trouver dans les jardins et les parcs ; il se nourrit de serpents et principalement du petit Ramphotyphlops braminus de la famille des Typhlopidae. Il est reconnaissable à la bande rouge-orangée qui court sur son dos et à la ligne pâle qui se trouve sur ses flancs. Menacé, il montre son ventre qui alterne des bandes noires et blanches (exception faite pour le bout de la queue qui est du même rouge-orange très vif). On le retrouve au sud de la Thaïlande, dans la péninsule Malaise, à Bornéo, Java, Sumatra et dans les Philippines.

MimétismeModifier

Il existe plusieurs espèces non venimeuses qui ont une coloration similaire comme Lampropeltis triangulum qui est inoffensif (étant un colubridae) ou Anilius scytale, représentant de la famille des Aniliidae, communément appelé faux corail, lui aussi tout aussi inoffensif.