Ouvrir le menu principal

Les Typhlopidae sont une famille de serpents[1]. Elle a été créée par Blasius Merrem en 1820.

Sommaire

RépartitionModifier

Les espèces de cette famille se rencontrent dans les régions tropicales d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et d'Amérique[1].

DescriptionModifier

Ce sont des serpents aveugles dont toutes les écailles sont identiques. Ils sont de la taille et de la longueur d'un crayon, ce qui a valu à nombre d'entre eux l'appellation de « serpent-minute » en référence au latin minutus qui veut dire petit.

Ces serpents fouisseurs ont une écaille qui surplombe la bouche pour former une espèce de pelle leur permettant de creuser l'humus du sol. Les yeux sont couverts d'écailles et on ne trouve des dents que sur la mâchoire supérieure. La queue se termine par une écaille cornée. La plupart des espèces sont ovipares. Ils sont inoffensifs pour l'homme.

Liste des sous-familles et genresModifier

Selon Reptarium Reptile Database (3 mai 2016)[2] :

TaxinomieModifier

Cette famille a été révisée en 2014 par Hedges, Marion, Lipp, Marin et Vidal[3] puis Pyron et Wallach[4].

ÉtymologieModifier

Le nom de cette famille, Typhlopidae, vient du grec τυφλσς, « aveugle, sans ouverture », et οψ, « regard, vue », car ces serpents ont de tout petits yeux qui semblent aveugles[5].

Publication originaleModifier

  • Merrem, 1820 : Versuch eines Systems der Amphibien I (Tentamen Systematis Amphibiorum). J. C. Krieger, Marburg, p. 1-191 (texte intégral).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Reptarium Reptile Database, consulté le 3 mai 2016
  3. Hedges, Marion, Lipp, Marin & Vidal, 2014 : A taxonomic framework for typhlopid snakes from the Caribbean and other regions (Reptilia, Squamata). Caribbean Herpetology vol. 49, p. 1–61 (texte intégral)
  4. Pyron & Wallach, 2014 : Systematics of the blindsnakes (Serpentes: Scolecophidia: Typhlopoidea) based on molecular and morphological evidence. Zootaxa, no 3829 (1), p. 1–81.
  5. Jean Lescure et Bernard Le Garff, L'étymologie des noms d'amphibiens et de reptiles d'Europe, Belin, coll. « Éveil nature », , 207 p. (ISBN 2-7011-4142-7)