Sergueï Réformatski

chimiste russe
Sergueï Réformatski
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Borissoglebskoïé (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Fratrie
Parentèle
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Académie des sciences de Russie
Académie des sciences de l'URSS (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dir. de thèse

Sergueï Nikolaïévitch Réformatski (en russe : Серге́й Никола́евич Реформа́тский), né le dans l'oblast d'Ivanovo et mort le à Moscou, est un chimiste russe puis soviétique.

BiographieModifier

Fils d'un prêtre de Borissoglebskoïé, près d'Ivanovo, Sergueï Réformatski étudie à l'université de Kazan auprès d'Aleksandr Mikhaïlovitch Zaïtsev jusqu'en 1882. Poursuivant ses études en Allemagne, il rejoint Viktor Meyer à l'université de Heidelberg et Wilhelm Ostwald à l'université de Leipzig, pour finalement obtenir son doctorat en 1891. L'année suivante, il est nommé professeur à l'université de Kiev, où il passe le reste de sa carrière.

TravauxModifier

En 1887, il découvre la réaction de Réformatski, qui fait appel à un composé organique zincique comme molécule-clef. L'usage du zinc dans les réactions organiques est courant à cette époque, mais il est par la suite remplacé par le magnésium, jugé plus convenable Ce remplacement n'est toutefois pas possible pour la réaction des alpha-chloroacides avec les cétones, car les réactifs de Grignard dérivés du magnésium sont plus réactifs et conduisent à d'autres produits. Cela fait de la réaction de Réformatski une méthode commode de synthèse de bêta-hydroxyacides, difficiles à obtenir par d'autres procédés.

RéférencesModifier

Liens externesModifier