Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Serge Bec et Bec (homonymie).
Serge Bec
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Majoral du Félibrige
depuis
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Mouvement
Surréalisme, Occitanisme
Distinctions
Prix Antigone de la ville de Montpellier, Grand prix littéraire de Provence

Serge Bec est un poète provençal né à Cavaillon dans le Vaucluse le [1].

Sommaire

BiographieModifier

Serge Bec a passé son enfance près d'Apt, dans la minoterie familiale. Il suit une formation littéraire et devient journaliste, critique d’art et correspondant de l’Agence France-Presse. Abandonnant le journalisme, il sera maire adjoint délégué à la culture de la ville d’Apt de 1977 à 1983, puis directeur adjoint du parc naturel régional du Luberon. Depuis 1977, il est rédacteur en chef de la revue qu'il a créée, Le Pays d’Apt.

Il est auteur de guides touristiques, de romans, et de recueils poétiques.

En 2009, il est fait Majoral du Félibrige.

Œuvre poétiqueModifier

  • Li Graio negro / Les Corneilles noires, avec Pierre Pessemesse, Les Presses Universelles, 1954.
  • Cants de l'estre fòu / Chants de l'être fou, éditions de l’Ase Negre, 1957, Prix Théodore Aubanel.
  • Miegterrana / Méditerranée, Institut d’études occitanes, coll. Messatges, 1957.
  • Memòria de la carn, seguit de Auba / Mémoire de la chair, suivi de Aube, Institut d’études occitanes, coll. Messatges, 1960.
  • Auceus de l'ivern / Oiseaux de l'hiver, in Action poétique, juin-sept 1960.
  • Galina blanca e marrit can / Poule blanche et chien méchant, Éditions 4 Vertats, 1968.
  • Balada per Lili Fòng / Ballade pour Lilly Phong, Les amis de la culture catalane, 1969.
  • Cronicas dau rèire-jorn / Chroniques à contre-jour, Éditions Vent Terral, 1978.
  • Sièu un païs / Je suis un Pays, Edisud, 1980, Prix Pétrarque.
  • Cants de nòstrei pòbles encabestrats / Chants de nos peuples enchevêtrés, Éditions Vent Terral, 1985.
  • Pouèmo de la Clarenciero I / Poèmes de la Clarencière (I), éditions Ma Provence, 1989.
  • Sesoun de guerro / Saison de guerre, Les Cahiers de Garlaban, 1991, Grand Prix Antigone de la ville de Montpellier.
  • Tres balado / Trois ballades, Édisud, 1993.
  • La nuech fendasclada / La nuit pourfendue, Éditions À chemise ouverte, 1994.
  • Pouèmo de la Clarenciero II / Poèmes de la Clarencière (II), Éditions de l'Astrado, 1998, Prix Frédéric Mistral.
  • Suito pèr uno eternita / Suite pour une éternité, édition trilingue provençal-français-allemand, Éditions en Forêt / Verlag Im Wald, 2002.
  • Saume dins lo vènt / Psaume dans le vent, Éditions de la Cardère, 2006.
  • Femna mon Amor / Femme mon Amour, Éditions Letras d'òc, 2008.

Il a présenté son parcours poétique dans :

Œuvre en proseModifier

RomansModifier

  • Repérages érotiques (roman érotique) (Editions Média 1000, 1982)
  • Les diables de Rochelune (roman érotique) (Editions Média 1000, 1982)
  • Mémé, je ne veux pas que tu meures (récit) (Editions Ma Provence, 1989)
  • L'otage des loups (Editions Autres Temps, 1997)
  • Cagole (roman noir) (Editions Autres Temps, 2001)
  • La malédiction d'Hadès (roman policier) (Editions de la Cardère, 2005)

Livres de photographies sur la ProvenceModifier

  • Un village de Provence : Murs, photographies de Hans Silvester (Ed. Equinoxe, 1993)
  • Fêtes de Provence, photographies de Laurent Giraudou (Edisud, 1994)
  • Provence plurielle et singulière, photographies de Gérard Sioen (Ed. Equinoxe, 1996)
  • Villages en Provence, photographies de Gérard Sioen (Ed. Equinoxe, 1998)
  • Provence des lavandes, photographies de Gérard Sioen (Ed. Equinoxe, 2001)

Guides et livres sur la ProvenceModifier

  • Mini-guide des peintres du soleil, 1969.
  • Mini-guide poétique du Luberon, 1969.
  • Almanach des plaisirs du Luberon (1979-1980), en collaboration avec Charles Nugue.
  • Fantastique Pays d'Apt, Les Presses Universelles, 1979.
  • Votre guide en Luberon, en collaboration avec René Bruni, Éditions Edisud, 1986.
  • Le Luberon et sa région, Éditions Solar, 1992.
  • Carnets d'un naturaliste amateur en Luberon (illustrations d'Eric Alibert), Equinoxe, 1997.

Chansons et enregistrementsModifier

Ses poèmes ont été chantés par René Sette[2]. Serge Bec a par ailleurs enregistré ses poèmes pour la collection Trésors d'Occitanie[3].

Hommages et reconnaissancesModifier

  • Serge Bec a reçu le Grand Prix littéraire de Provence en 2006[4].
  • Une journée d'étude a été consacrée à Serge Bec à l'Université de Montpellier en avril 2009[5] à laquelle ont participé universitaires et poètes spécialistes de son œuvre[6].
  • Avec Raymond Jean, René Bruni et Marc Dumas, Serge Bec a été un des parrains de la nouvelle médiathèque d'Apt[7].

Études sur l'auteurModifier

  • Sergi Bec, un poeta occitano-francés de nuestros días, par Maria Angeles Cipres, Actas del Xe Simposio de la Sociedad Española de Literatura General y Comparada, II, Univ. de Santiago de Compostela, 1996, 327-345.
  • Serge Bec ou la mémoire de la chair, par Jean-Luc Pouliquen, dans son livre Ce lien secret qui les rassemble, Éditions du Petit Véhicule, Nantes, 2010, (ISBN 978-2-84273-782-5), pages 103-108.
  • Serge Bec, un poète provençal dans le siècle, Revue des Langues Romanes, Tome CXV - Année 2011 - n°2, Presses Universitaires de la Méditerranée.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier