Sénia Fléchine

photographe et anarchiste russe
(Redirigé depuis Senya Fleshin)
Sénia Fléchine
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
MexicoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Activité
Autres informations
Idéologie

Sénia Fléchine (né le à Kiev, en Ukraine et mort le (à 86 ans) à Mexico) est un photographe et un militant anarchiste russe.

Avec Voline en 1917.
Avec Voline et Mollie Steimer à Paris en 1926.
Groupe de militants sans doute en France dans les années 1930.

BiographieModifier

Sénia Fléchine nait à Kiev en Ukraine le . Lorsqu'il a seize ans, sa famille immigre à New York aux États-Unis. Il travaille pour le compte du magazine anarchiste Mother Earth publié par Emma Goldman.

En 1917, Fléchine retourne en Russie pour prendre part à la révolution russe. Il entre rapidement en conflit avec le pouvoir bolchévique.

Le , il est arrêté par les bolchéviques, à Kharkov parmi les 300 délégués participants au Congrès panrusse des anarchistes dont Voline, Olga Taratuta, Mark Mrachnyi, Dolenko-Chekeres, Anatolii Gorelik, Aron Baron et Fanny Baron[1].

Peu après avoir été libéré, il rencontre l'anarchiste Mollie Steimer qui avait été expulsée des États-Unis. Le , ils sont tous deux arrêtés et inculpés pour aide à des criminels en Russie. Ils sont ensuite déportés en Allemagne où ils rejoignent Emma Goldman et Alexandre Berkman à Berlin.

Avec Mollie Steimer, il ouvre un studio de photographie à Berlin. Fléchine est également actif dans un comité de défense des révolutionnaires (1923-1926) et dans une association internationale composées d'anarchistes (1926-1932).

Lorsqu'Adolf Hitler arrive au pouvoir, Fléchine et Mollie Steimer sont forcés de s'enfuir à Paris. Et lorsque la France est envahie par l'Allemagne en 1940, le couple part au Mexique où ils ouvrent un nouveau studio de photographie. Sénia Fléchine meurt dans la ville de Mexico le , à l'âge de 86 ans.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Paul Avrich, The Russian Anarchists, 1967, texte intégral.