Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mitchell.
Scott Mitchell
Nom de naissance Lionel Robert Holcombe Godfrey
Alias
Elliot Kennedy
Naissance
Mansfield, Nottinghamshire,
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 48 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Scott Mitchell, nom de plume de Lionel Godfrey, né le à Mansfield, dans le Nottinghamshire, et mort le , est un écrivain britannique, auteur de roman policier et de trois biographies de stars de cinéma.

Sommaire

BiographieModifier

Après des études à l'université de Fribourg-en-Brisgau et à l'université de Nottingham, il obtient son diplôme de bachelier ès arts en 1954.

Il devient écrivain professionnel en 1963, grâce à la parution de son premier roman, Sables Spell Trouble, « une affectueuse parodie des films de gangsters des années 1940 »[1], où apparaît pour la première fois Brock Devlin, un détective privé de Los Angeles qui revient dans une série de quatorze romans. Brock Devlin n'est pas sans rappeler Philip Marlowe, le héros de Raymond Chandler, dont Scott Mitchell est un admirateur[2]. De 1972 à 1976, sous le pseudonyme de Elliot Kennedy, il publie six autres romans.

Collaborateur pour diverses revues de cinéma, dont Film and Filming, il fait paraître sous son nom trois biographies d'acteurs : Errol Flynn, Paul Newman et Cary Grant.

ŒuvreModifier

RomansModifier

Série Brock DevlinModifier

  • Sables Spell Trouble (1963)
  • Some Dames Play Rough (1963)
  • Deadly Persuasion (1964)
  • The Lonely Shroud (1964)
  • Sweet Death (1967)
  • Double Bluff (1968)
  • A Knife-Edged Thing (1969)
    Publié en français sous le titre Enterrez les calumets !, traduit par Janine Hérisson, Paris, Gallimard, Série noire no 1521, 1972 (ISBN 2-07-048521-8)
  • A Haven for the Damned (1971)
  • Rage in Babylon (1972)
    Publié en français sous le titre Furie à Babylone, traduit par Marcel Frère, Paris, Gallimard, Série noire no 1607, 1973 (ISBN 2-07-048607-9)
  • You’ll Never Get to Heaven (1972)
  • The Girl in the Wet-Look Bikini (1973)
    Publié en français sous le titre Cinépolar, traduit par Madeleine Charvet, Paris, Gallimard, Série noire no 1652, 1974 (ISBN 2-07-048652-4)
  • Nice Guys Don’t Win (1974)
  • Death’s Busy Crossroads (1975)
  • Obsession (1976)
    Publié en français sous le titre Treize mille dollars, traduit par Florian Robinet, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1515, 1978 (ISBN 2-7024-0719-6)

Autres romansModifier

  • Dead on Arrival (1974)
  • Over My Dead Body (1974)

Romans signés Elliot KennedyModifier

  • The Big Loser (1972)
  • Bullets Are Final (1973)
  • That Fatal Feeling (1974)
  • Never Say Dead (1974)
  • The Dead Sleep Late (1975)
  • No Love in a Bullet (1976)

Biographies signées Lionel GodfreyModifier

  • Life and Crimes of Errol Flynn (1977)
  • Paul Newman, Superstar : A Critical Biography (1978)
  • Cary Grant : The Light Touch (1981)

Notes et référencesModifier

  1. Cité dans Le Vrai Visage du masque, p. 310
  2. Claude Mesplède 2007, p. 334

SourcesModifier

Liens externesModifier