Ouvrir le menu principal

Les scorpaéniformes (Scorpaeniformes) forment un ordre de poissons à nageoires rayonnées. Parmi les espèces communes, on trouve les grondins, rascasses, poissons-scorpions, poissons-pierres, ou encore la lompe.

CaractéristiquesModifier

Le mot vient du grec « scorpios », qui signifie scorpion[1], probablement du fait que de nombreuses espèces groupées dans cet ordre possèdent des glandes à venin reliées aux rayons de certaines de leurs nageoires. Ce venin est parfois très dangereux pour les humains, notamment dans le cas du poisson-pierre (Synanceia verrucosa). Ils sont caractérisés par des nageoires aux rayons très rigides (souvent modifiés en aiguillons) et une cuirasse osseuse recouvrant la tête[2]. Ce sont des poissons trapus à la bouche large, dont la plupart chassent à l'affût, souvent dissimulés sur le substrat.

Liste des taxons inférieursModifier

 
Rascasse volante étoilée (Pterois radiata).
 
Poisson diable (Pterois antennata).
 
Rascasse volante (Pterois miles).

Selon World Register of Marine Species (10 mars 2014)[3] : ordre 'Scorpaeniformes'

Selon FishBase (10 mars 2014)[1] :

Selon Paleobiology Database (3 mars 2019)[5] :

Références taxinomiquesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :


Notes et référencesModifier

  1. a et b FishBase, consulté le 10 mars 2014
  2. Bernard Le Garff, « Les Poissons », sur le site de l'université Rennes-1.
  3. World Register of Marine Species, consulté le 10 mars 2014
  4. (en) Cf. Boris A. Sheiko et Catherine W. Mecklenburg (2004). Family Agonidae Swainson 1839, Annotated Checklists of Fishes, '30' : 1-27. (ISSN 1545-150X)
  5. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 3 mars 2019
  6. L. Agassiz. 1839. Recherches Sur Les Poissons Fossiles. Tome IV (livr. 13). Imprimerie de Petitpierre, Neuchatel 109-204