Sciurus niger

espèce de mammifères de la famille des Sciuridae

L'écureuil fauve ou écureuil-renard (Sciurus niger) est un mammifère arboricole de l'Amérique du Nord. Comme la plupart des écureuils il appartient à la famille des Sciuridés.

DescriptionModifier

Il se différencie cette espèce de l'écureuil gris (Sciurus carolinensis) par sa taille. Sciurus niger est plus grand, avec une masse de 507-1 361 grammes et une longueur de 454–698 mm[1].

L'écureuil-renard est remarquable aussi pour son pelage très variable[2]. Plusieurs populations ou individus présentent du mélanisme, de l'érythrisme ou de l'albinisme.

Répartition et habitatModifier

Les populations se trouvent dans l'est des États-Unis; du nord au sud jusqu'à la Floride, et à l'ouest jusqu'au Texas, l'Arkansas et les Dakotas[3]. Il est sympatrique avec l'écureuil gris (Sciurus carolinensis) dans la plupart de son aire de répartition.

 
Carte de répartition. Les étoiles représentent des introductions

ClassificationModifier

Cette espèce a été décrite pour la première fois en 1758 par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778).

Liste des sous-espècesModifier

Cette espèce est composée de sous-espèces diversement reconnues selon les classifications.

Selon la classification classique ITIS[4] :

  • Sciurus niger cinereus
  • Sciurus niger niger

Selon la classification phylogénétique NCBI[5]:

  • Sciurus niger rufiventer

On cite aussi en plus[6]:

  • Sciurus niger bachmani
  • Sciurus niger limitis
  • Sciurus niger ludovicianus
  • Sciurus niger shermani
  • Sciurus niger vulpinus.

et d'autres sous-espèces[réf. nécessaire]:

  • Sciurus niger avicennia
  • Sciurus niger subauratus

Législation européenneModifier

En Europe, Sciurus niger est inscrit depuis 2016 dans la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union européenne[7]. Cela signifie qu'il est dorénavant interdit d'acquérir, de vendre, d'échanger et de faire se reproduire les individus de l'espèce Sciurus niger, de même que Tamias sibiricus, Sciurus carolinensis et Callosciurus erythraeus, et ce nulle part dans l'Union européenne[8]. Il est surtout interdit de les relâcher dans la nature afin de protéger les espèces autochtones[9].

RéférencesModifier

  1. Flyger, V., & J. E. Gates. 1982. Fox and gray squirrels, P. 1147 in Wild mammals of North America: biology, management, economics (J. A. Chapman and G. A. Feldhamer, eds.). Johns Hopkins University Press, Baltimore, Maryland.
  2. Koprowski, J. L. 1994. Sciurus niger. Mammalian Species 479:1-9.
  3. Hall, E. R. 1981. The Mammals of North America, 2nd ed. John Wiley & Sons, Inc., New York 1:427-449
  4. (fr+en) Référence ITIS : Sciurus niger Linnaeus, 1758
  5. (en) Référence NCBI : Sciurus niger (taxons inclus)
  6. (en) WILDLIFE SPECIES: Sciurus niger
  7. « List of Invasive Alien Species of Union concern - Environment - European Commission », sur ec.europa.eu (consulté le )
  8. « RÈGLEMENT (UE) No 1143/2014 du parlement européen et du conseil du 22 octobre 2014 relatif à la prévention et à la gestion de l'introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes »
  9. Ce que dit la loi sur la détention d'écureuils chez soi, sur le site Les écureuils en France, consulté le 9 mars 2019.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Taxinomie:

Autres liens: