Schliersee (commune)

commune allemande

Schliersee
Schliersee (commune)
Blason de Schliersee
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Haute-Bavière
Arrondissement
(Landkreis)
Miesbach
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
19
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Franz Schnitzenbaumer
2008-2014
Partis au pouvoir CSU
Code postal 83727
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 1 82 131
Indicatif téléphonique 08026
Immatriculation MB
Démographie
Population 6 941 hab. ()
Densité 88 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 00″ nord, 11° 52′ 00″ est
Altitude 784 m
Superficie 7 916 ha = 79,16 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bavière
Voir sur la carte topographique de la Bavière
City locator 14.svg
Schliersee
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Schliersee
Liens
Site web www.schliersee.de

Schliersee est une municipalité de l'arrondissement de Miesbach en Bavière en Allemagne. Elle est nommée d'après le lac homonyme.

Église saint Leonhard

Parmi les centres d'intérêt de Schliersee, on peut noter l'église Saint-Sixte avec un tableau représentant la Sainte-Trinité d'Erasmus Grasser et des fresques au plafond de Johann Baptist Zimmermann.

L'excellente qualité de l'eau dans le Schliersee est due en grande partie à la construction d'un système d'épuration des eaux usées de la zone entourant le lac, qui a été soutenue par le land de Bavière.

Schliersee a remporté la finale des Jeux sans frontières 1977 (à Ludwigsbourg, en Allemagne).

Situation de Schliersee dans l'arrondissement de Miesbach

DémographieModifier

Évolution démographique
1840 1871 1900 1925 1939 1950 1961 1970 1987
675[1]1 155[1]2 269[1]3 379[1]3 980[1]7 349[1],[2]6 001[1]5 807[1]6 338[1]
2000 2005 2009 - - - - - -
6 338[1]6 547[1]6 664[1]------

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k et l (de) Land de Bavière, commune de Schliersee, statistiques officielles
  2. Cette forte augmentation de la population s'explique par le grand nombre de réfugiés venus des grandes villes bombardées durant la guerre.